★ Famille nombreuse ★

Famille nombreuse = Famille heureuse?

Je considère que je viens d’une famille nombreuse: j’ai trois soeurs! Ce n’est pas non plus énorme, mais on passait toujours pour une famille nombreuse! Ma mère est fille unique et mon père a trois deux soeurs. Un de mes parents (ma mère je crois?) voulait 5 enfants et l’autre 1 seul! Résultat final = 4 enfants!
Quatre enfants oui, mais attention: 4 filles! L’ainée: Alice 31 32 ans, Elise: 30 31 ans, Moi: 27 ans et Salomé-la-petite-dernière qui vient d’avoir 23 ans. On a eu le droit a plein de remarques puisque nous étions que des filles : « oh le pauvre père, entouré que de filles… ».

Alors, grandir dans une famille nombreuse ça change quoi?:

D’un point de vue matériel:
★ Ca permet d’avoir plus de jouets pour jouer!! Bah oui, on récupère ceux des soeurs plus les notres! Ca nous a permis d’avoir sacrée collection de Légo et Playmobils, un peu de barbies et de poupées!
★ Sur plusieurs années, nous avons accumulé plusieurs abonnements à « J’aime lire » et mis bout à bout, ça nous en faisait un paquet de livres avec les TomTom et Nana!
★ A côté de ça, régulièrement on n’était pas d’accord pour dire à qui appartenait tel objet. Avec chacune, la conviction intime qu’il nous l’avait été offert personnellement!
★ On récupère aussi les vêtements des soeurs et là, c’est aussi mitigé comme résultat! Nous n’avions pas les mêmes goûts, surprenant? Mais nous n’avions pas non plus à nous plaindre! Je me souviens de virées shopping très trèèèèès longue chez Benetton et cie!
★ Nous avons quand même eu la chance de grandir dans de grandes maisons avec chacune nos chambres, ce qui nous permettait d’avoir chacune notre espace tout en pouvant se retrouver lorsqu’on le souhaitait!
Bien que nous étions nombreuses, nous pouvions aussi inviter sans problème nos amis, ce qui faisait que l’on devait vite encore plus nombreux!

D’un point de vue humain:
★ Plus de soeurs pour jouer toutes ensembles! Bon, ça n’a pas trop fonctionné sur ce point! ★ Alice et Elise n’était pas du tout complice (dans mon souvenir).
★ Alice ne s’intéressait qu’à Salomé-la-petite-dernière. Vous y voyez de la jalousie? Pas vraiment, je ne pense pas que j’étais jalouse de Sam mais plutôt de l’attention qu’Alice lui portait! Surtout qu’Alice ne me supportait pas -beaucoup-.
★ Alice et Elise ont été élevé comme les « deux grandes » et Salomé-la-petite-dernière et moi comme les « deux petites ». Par moment ça m’énervait d’être considérée comme une petite surtout que j’avais autant d’écart avec Elise qu’avec Sam! Et être considérée comme les « petites » a fait que j’ai joué très longtemps, trèèès trèèès longtemps! Les dimanches passés à jouer aux playmobils, sans vouloir s’habiller, les cabanes construites, les trips avec la caméra… tout cela avec l’autre petite Salomé!
★ Salomé et moi étions assez proche! On était toujours fourrée ensemble pour jouer! Nous étions très complices, plus tard, notre mamy -entre autre- disait que l’on se comprenait sans se parler! Ca marche encore un peu d’ailleurs!!
Des soirées à dormir ensemble, à retrouver l’autre dans sa chambre en apportant sa couette! A pigner auprès des parents pour que l’on puisse dormir ensemble et parfois finir par le faire sans l’autorisation!
★ Mais à côté de ça, on se prenait très souvent la tête avec bagarre à la clé! Coups de pieds, claques, insultes… On se courrait après, Sam me tapait, je la retapais, elle me reretapait, je la rereretapais… Jusqu’à ce qu’il y en ait une qui pleure -trop-!! Et comme dirait ma mère « Arrêtez, sinon ça va encore mal finir et y’en a une qui va pleurer »! A croire qu’elle aussi avait compris comment ça fonctionnait! 😉 On se prenait toutes la tête à tour de rôle, ça marchait aussi avec « les grandes », entre elles ou avec nous! Qui a dit que les filles étaient moins violentes? Je me souviens d’une fois ou Sam m’avait poussé dans la baignoire, j’avais eu un bleu énorme sur toute la cuisse pendant très longtemps et qui était passé par toutes les couleurs possibles (noir, bleu foncé, vert foncé…)!! Et je sais que Sam, toi aussi tu t’en rapelles, hé hé!!
★ Des tentatives pour aller dans la chambre d’Elise ou d’Alice, je -nous- me faisais toujours rembarrer! Elise ne voulait pas que l’on vienne dans sa chambre, qu’on touche à ses affaires, qu’on dorme avec elle… Et Alice l’acceptait quand c’était Sam!
★ Et depuis on a grandi, si si! Elise est devenue « gentille » -chose qu’elle n’était pas avant!-. Bon, on ne peut toujours pas dormir dans son lit avec elle 😉 mais elle m’invite à dormir chez elle quand même! Lorsqu’elle est partie de la maison, elle est devenue plus sympa, nous parlait, nous invitait même chez elle!!! Et aujourd’hui, nous sommes devenues très proches et donc très souvent ensemble. Alice est plus sympa, il n’y en a plus que pour Sam! 😉 Et Salomé-la-petite-dernière a aussi grandi mais reste « la petite dernière » pour sa môman!!
Je sens que tu grognes contre moi Sam quand j’écris « Salomé-la-petite-dernière », non?
★ J’ai toujours rêvé d’avoir un petit frère. Bon, je n’en ai pas eu, bien que Salomé remplisse parfois cette fonction – n’est pas Gilles? – 😉 Depuis, j’ai eu mes neveux et j’ai pu découvrir tout l’environnement « garçon » qui me manquait.

★★★★

★Aujourd’hui le temps passe et défile avec parfois cette impression qu’il passe vraiment vite et parfois qu’il n’avance pas tant que ça! Je n’ai malheureusement pas encore d’enfants, j’espère qu’un jour on y pensera sérieusement ou plutôt concrètement, mais je me pose parfois des questions… Comment seront nos enfants? Ce qui sous-entend déjà que j’en veux plusieurs! Combien en aura-t-on? Sacré question! Juju a aussi grandi dans une famille nombreuse – recomposée-. Travailler auprès des enfants me permet d’en côtoyer un paquet, et parfois ça me fait peur. Le comportement des enfants change je trouve – on dirait un mamy qui parle-, les élever me parait de plus en plus compliqué! Comment arriver à éléver « correctement » des enfants, à leur faire passer des valeurs qui nous paraissent importantes, les accompagner dans leur choix de vie. Des périodes telles que l’adolescence m’effraient un peu, comment accompagner un enfant dans cette période de la vie qui le chamboule beaucoup? Comment l’aider à se trouver sans se perdre? Sera-t-on à la hauteur? Tout le monde se pose ce genre de questions, non? Et tout le monde arrive à se dépatouiller? Bah alors on devrait aussi y arriver!

★ En attendant, je prends du temps à observer les petits zouzous, leurs caractères, les relations qu’ils nouent entre eux… Observer Nils et Aïko qui sont très proches, très complices. De jours en jours leur relation me parait plus forte, ils jouent ensemble, se cherchent, prennent du plaisir à se retrouver… Elise me racontait que l’autre jour, ils jouaient ensemble à la poupée, elles les entendaient s’appeler « Papa et Maman » avec leurs petits bébés! Hier, Aïko était chez ses grands-parents paternels et Nils chez moi. Nils a pris son téléphone (un vieux d’Elise) et est parti dans la chambre, téléphoner à Aïko, lui racontant ce que nous avions fait, de manière tout à fait naturelle! Vraiment marrant! Du haut de leurs 4 ans et demi et des quasi 3 ans, ils ont noué une relation vraiment proche! Tandis que Liam supporte difficilement Nils et aime s’occuper de sa petite soeur! C’est vraiment marrant! Comment seront-ils dans 20 ans??

 ★ Je me rends compte qu’il est vraiment important de profiter de chaque moment que la vie nous donne. Là, ça fait très pompeux, mais je ne le pense! Des événements récents m’ont vraiment rappelés que l’on est pas éternel -ouf !! – et que l’on peut perdre les personnes sans l’avoir anticipé! D’un autre côté, anticipe-t-on souvent la mort?? Non je ne deviens pas dépressive ni morbide mais je me dis qu’il faut vraiment profiter des personnes qui nous entourent, sans trop se prendre la tête, garder contact avec les personnes que l’on aime et avec qui on ne prend pas toujours le temps de le faire, prendre sur nous quand ce n’est pas toujours facile, alors qu’au fond de nous, on l’aime beaucoup cette personne, être présent pour les personnes que l’on aime!

★Non, ceci n’est pas un post « message d’amour » mais un message qui partait d’une envie de parler de ma famille, de mes soeurs et qui s’est élargi avec les différents événements de la vie…

★★★★

Si je signe un « je vous aime » ça fait vraiment too much, alors je m’abstiens ♥♥♥

 

{ Edit suite aux commentaires de « Salomé-la-petite-dernière-qui-se-dit-femme », j’ai corrigé quelques erreurs! J’ai vraiment dû être dérangée quand j’écrivais pour me planter autant! Merci et autant pour toi 🙂 }
{ Edit du 28 août: Je rajoute une petite photo que j’avais hésité à mettre dans le message. J’avais au final choisi de ne faire un message que de « blabla » mais les commentaires viennent de me faire changer d’avis. Il y a pas très longtemps, j’avais poncé avec Juju le vieux bureau qui appartenait à mes soeurs et moi lorsque nous étions petites. Toutes les dessins sont quasiment partis, mais en y regardant de plus près j’ai vu un mot, bien gravé dans le bois: ELISE!!! Oui Elise avait la facheuse tendance  -et si ça se trouve, elle le fait encore – de mettre son prénom sur tout ce qui passait entre ses mains! Les jeux, les livres… tout est au nom d’Elise et elle peut donc toujours affirmer fièrement « c’est à moi, c’est marqué dessus »!! Donc voilà une petite photo pour le prouver!}

Publicités

36 réflexions sur “★ Famille nombreuse ★

  1. Euh … Ben …. Pour l’histoire du bleu …. Ben …. Tu avais du bien me chercher et comme disait ta mère : » arrêtez!!! Il y en a une qui va pleurer !! » Et bien cette fois la je pense que je peux dire sans me tromper que c’est toi sui a pleurer!!

    • Oui en effet, c’est bien moi qui avait pleuré ce coup-ci! C’est aussi moi qui n’osait pas me changer en sport avec cet énorme bleu version « enfant battu »!

  2. Moi j’ai toujours étais gentille c’était pour vous aider à grandir que j’ai été aussi agréable avec vous!! J’espère mes enfants s’entendront un minimum pour se soutenir un peu quand ils seront grands!

  3. C’est le papa (moi) qui voulait 5 enfants (je ne concevais pas vraiment une famille à enfant unique) et c’est la maman qui en voulait un, et nous avons en effet fait la moyenne entre les deux 😈

  4. Sinon c’est sûr que c’est vraiment une GRANDE chance que vous avez eu qu’on puisse vous offrir toujours vos chambres individuelles.
    En fait seulement au début ALice et Elise étaient dans la même chambre, et c’est quand tu es arrivée Rosa, à l’appartement, qu’on a pensé faire notre chambre dans le salon (un peu comme Elise actuellement, mais cela aurait été plus une banquette que nous aurions mis en lit tous les soirs) et donner notre chambre plus grande aux aînées. Mais finalement nous avons déménagé pour la rue d’Assas. Une petite, vieille et simple maison que nous n’avons pas réussi à faire agrandir et modifier, alors finalement nous l’avons fait démolir et reconstruire une maison moderne où chacune de vous trois avait sa chambre, cela nous était revenu moins cher (je pourrai expliquer plus en détail si vous le souhaitez.)

    Et c’est vrai que l’avantage d’avoir une famille nombreuse c’est que lorsqu’il y en a pour 6 il y en a pour 8, donc pas de pb pour recevoir qqn à l’improviste 🙂

  5. Les filles moins violentes ? « à part, peut-être, Madame Thatcher » chantait à cette époque là Renaud, depuis, petit à petit les femmes conquièrent elles aussi le pouvoir et montrent aussi, hélas, « qu’elles en ont autant que les hommes »
    des extraits de sa chanson :

    Femmes du monde ou bien putains
    qui, bien souvent, êtes les mêmes
    Femmes normales, stars ou boudins
    femelles en tout genre, je vous aime
    Même à la demiére des connes
    je veux dédier ces quelques vers
    issus de mon dégoût des hommes
    et de leur morale guerrière
    Car aucune femme sur la planète
    n’s’ra jamais plus con que son frère
    ni plus fière ni plus malhonnête
    à part, peut-être, Madame Thatcher
    Femme je t’aime parce que
    lorsque le sport devient la guerre
    y’a pas de gonzesses, ou si peu
    dans les hordes des supporters
    Ces fanatiques fous furieux
    abreuvés de haine et de bière
    déifiant les crétins en bleu
    insultant les salauds en vert
    Y’a pas de gonzesse hooligan
    imbécile et meurtrière
    Y’en a pas, même en Grande-Bretagne
    à part, bien sûr, Madame Thatcher

    mais bien sûr Madame Thatcher, cela ne vous dit rien, disons que c’était l’archétype du politicien libéral au service des plus riches et qui casse tous les services publics et aides sociales pour les plus pauvres, elle aura dans sa suite les Reagan, Busch, Sarko et autres 😦 😦 😦

  6. Le temps ne passe en effet ni vite ni lentement, il n’y a qu’un seul instant et c’est maintenant, et c’est celui là que nous devons remplir de joie, d’action, de partage
    mais in fine notre vie n’est qu’un grain de sable sur la plage, pas plus, mais la plage est faite de tous ces grains de sables

    Frédéric philosophe :mrgreen:

  7. Oui je crois qu’il est plus difficile d’élever des enfants maintenant, mais n’était ce pas plus dur à notre époque par rapport à celle de nos grands parents etc … ???
    Oui je crois qu’en tant que parents on fait au mieux, même si ce mieux n’est pas toujours terrible
    Mais il faut du cadre (souple), de l’exemple et …. :mrgreen:

  8. Bon je vois que toi aussi tu es philosophe, c’est cool :mrgreen:
    on ne peut anticiper la mort, mais vivre continuellement avec elle, car la mort est aussi la vie, l’une ne peut exister sans l’autre
    on sait tous une chose : on va mourir
    on n’ignore tous au moins une chose : quand
    alors faisons comme si c’était tout de suite possible, et faisons au mieux pour que chaque instants soient « pleins » au mieux

  9. Dans la  » Famille nombreuse  » j’appelle la famille Le Guillou. Pourquoi famille nombreuse ? Sur la carte du transport scolaire, on avait la carte famille nombreuse ! Hihihi

    A mon tour de raconter un petit bout de notre histoire :

    Un premier enfant arrive au monde : Yohann. Pourquoi pas avoir un deuxième enfant… Boum >>> 2 🙂 🙂 lol. Notre mère a perdu les eaux à 5 mois 1/2 de grossesse (approximativement). Obligation de rester alité pendant plusieurs semaines. Les dires des médecins : « elles ne vont pas survivre, il vaut mieux vous y préparer « . Mon grand-père ( maternel ) disait :  » mais si, tu vas voir, tes filles vont venir au monde !!  »
    A 32 semaines de grossesse , le 15 février 1984:  » ouin ouin ouin » . Je suis sortie la première : 1 , 560 kg et Rachel : 1, 510 kg. A chaque fois que notre mère raconte cette histoire , elle dit : « comme une boîte de sucre » mdr . Nous sommes restées encore deux mois en couveuse. Nos parents qui habitaient à 20 min de l’hôpital, se débrouillaient pour apporter le lait tiré par notre mère. Notre mère demandait au chauffeur du car Pleyben-Quimper d’apporter le lait jusqu’à l’hôpital !! Elle tirait son lait et comme il en restait, d’autres enfants ont pu en profiter !!
    On est rentrée à la maison. Notre frère a pu jouer avec nous ! On est tous les trois très complices. Avec Rachel, on est beaucoup ensemble. Néanmoins, nous sommes très proche de notre frère et on se soutien beaucoup.

  10. Merci Mélina pour ta contribution!!
    Vraiment sympa ce petit bout d’histoire, ton histoire!
    Vous aviez vraiment envie de vivre, de venir au monde et ça se voit encore aujourd’hui dans ta joie de vivre, ta bonne humeur…
    Famille nombreuse, famille heureuse!! 😉

  11. Merci Rosa !!! 🙂 🙂
    J’ai raconté cette histoire à Charlotte lors du weekend à Vannes. Elle m’a dit la même chose sur notre envie de nous battre !! ou un truc du genre !

    C’est à qui le tour : J’appelle la Famille Ortais , le Famille Lemercier, la Famille Le Tallec, … un petit bout de votre histoire ?

  12. Pingback: ★ Famille nombreuse, famille heureuse #2 ★ | Tiny la souris

  13. Pingback: Famille nombreuse, famille heureuse #3 | Tiny la souris

Répondre à Ptite soeur Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s