★ J’ai une tête à allaiter? ★

★ C’est vrai ça, y’a t-il une tête à allaiter? ★

On me demande souvent si je compte allaiter, pas très étonnant puisque je suis enceinte. Et lorsque je réponds que oui, je souhaite allaiter, j’ai souvent la même réaction « ah, ça ne m’étonne pas de toi ». Et régulièrement, dans la foulée, j’ai le droit à une autre question:  » tu comptes utiliser les couches lavables? ».

Existe-il donc un tête ou un profil permettant de deviner si la personne va allaiter? Et l’allaitement va-t-il d’office avec l’utilisation des couches lavables?

Je ne sais pas s’il y a une tête spécifique à l’allaitement, mais lorsque la sage-femme qui vient chaque semaine me faire mon monito m’a répondue  » ça ne m’étonne pas de vous », je lui ai posé la question! D’après elle, il n’y a pas vraiment de tête, mais on peut (ou tout du moins, elle peut) facilement « deviner » si la personne souhaite allaiter ou non. Cela est surement dû à son expérience. Elle m’a dit que pour moi, ça ne l’étonnait pas suivant les idées et approches que j’avais pu lui faire part sur la grossesse et l’après grossesse. Je pense en effet, que l’allaitement est assez cohérent dans ma façon de voir les choses.
D’ailleurs, lorsque j’étais en Master 1 de Psychologie, j’avais fait mon mémoire (TER) sur « Les représentations sociales de l’allaitement chez les adolescents » sous la direction d’Irène Capponi. Une des hypothèses était que le choix de l’allaitement se fait bien plus tôt que lorsque l’on est enceinte. Cela pourrait même déjà se dessiner dès l’adolescence. J’avais donc fait passer un questionnaire auprès de collégiens et lycéens pour voir quelles représentations ils avaient de l’allaitement. Pour certains c’était très flou ou perçu de façon assez négative, des mots tels que chocapic, mamelle, vache laitière, sale… et pour d’autres (principalement les filles) leur avis paraissaient déjà plus intéressés avec des mots comme naturel, meilleur pour l’enfant, important, …
Pour ma part, j’ai été allaité, j’ai vu ma mère allaiter ma petite soeur (même si j’ai peu/pas de souvenirs) et je pense que j’ai toujours voulu allaiter. J’aimerai d’ailleurs allaiter Bébé en exclusif jusqu’à ses 6 mois.

Et le rapport avec les couches lavables? Je pense que l’allaitement et les couches lavables peuvent être « associés » dans le sens où c’est « naturel »?!
Pour Bébé, nous n’avons pas prévu d’utiliser les couches lavables. C’est vrai, que je me suis posée la question. Mais avant de me lancer, j’aurais souhaité « tester/essayer » soit en crèche, mais je n’ai jamais croisé d’enfant en couches lavables sur mes différents lieux de travail soit dans mon entourage proche et là non plus, je n’ai pas d’expérience. Du coup, je ne me suis pas sentie capable de me lancer, ça me parait quand même contraignant, mais ce n’est que ma représentation!

Maintenant, je regarde les futures mamans et je me demande, siuvant « leurs têtes » si elles vont allaiter ou non? Et bien, je n’en sais rien! En même temps, je trouve ça tellement catégorisant. Alors je vous laisse avec votre avis sur le fait que l’on peut avoir une tête ou non à allaiter…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

8 réflexions sur “★ J’ai une tête à allaiter? ★

  1. T’as une tête à allaiter! Après d’une grossesse à l’autre tu n’es pas toujours la vache laitière! Je te souhaite d’avoir du bon lait et longtemps!

  2. Pingback: ★ L’allaitement: on ne m’avait pas tout dit {semaine de l’allaitement}★ | Tiny la souris

  3. Pingback: ★ Once upon a time 2012 ★ | Tiny la souris

  4. Pingback: ★ « Oui mais toi, tu es maternante  ★ | «Tiny la souris

  5. Pingback: ★ Sa première tétée… 4 jours après sa naissance ★ | Tiny la souris

  6. Pingback: ★ Celle qui avait envie de téter mais qui ne voulait plus ★ | Tiny la souris

  7. Je bosse en pharma, et en effet c’est assez facile de deviner qui va allaiter. Déjà selon le prénom de la maman, de l’enfant (nolan et timéo seront plus rarement allaités qu’Arthur). En fait selon les CSP qui correspondent en général assez bien aux prénoms, suivi de grossesse, projet d’accouchement. Les soignantes, les travailleurs sociaux allaitent beaucoup, les employées de commerce, coiffeuses, esthéticiennes, beaucoup moins !
    D’après Irène Capponi, ce serait lié en partie au fait que ces femmes écoutent davantage leurs proches « je n’ai pas allaité et mon bébé va très bien », que le discours médical. A mon avis, une autre raison est le tabac/l’alcool plus présent.

Et toi, tu en penses quoi? Un avis? un p'tit mot?...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s