★ Dépendance, grossesse et sevrage: quel dilemme ★

★ Mais j’avoue, depuis que je suis enceinte, j’ai ralenti ma consommation ★
★ Il parait que cette dépendance n’est pas très bonne ★
★ Je voudrais pas mettre Bébé en danger à cause de cette dépendance ★
★ J’essaie de me sevrer un peu ★
★ Je dimininue les doses ★

★★ Quelle dépendance? ★★
★ Les bonbons bien sûre! ★
bonbons_030

Petite, chez nous, nous avions peu de bonbons je fais presque pitié la non?. Je profitais des goûter d’anniversaire ches les copines pour en manger. Puis avec « mon groupe des intrédipes », on économisait notre argent dans une petite tirelire et on traversait Saint Avertin en vélo pour aller à la superette en face de notre école primaire. Si vous vous embêtez, vous pouvez revenir sur ce message (sur mon premier blog) où je parlais de la maison que nous avions fait construire sur Saint Avertin,  toute en bois, en chanvre et en chaux.

Les bonbons, nous en avions un peu aussi avec nos grands-parents. Du côté des paternels, nous avions des sucettes Pierrot gourmands au caramel et j’aimais bien les vichy de ma grand-mère! Du côté maternel, nous avions des sucettes au chocolat de la Chocolatière de Tours, elles étaient très bonnes. Chez eux, on prennait aussi nos gateaux d’anniversaires: le concorde!!! Il y avait aussi les stop-tout dans leur audi (c’était la voiture avec laquelle nous partions à Argelès, donc les stop-tout sont pour moi, les bonbons de mes vacances à Argelès!).

Ma dépendance aux bonbons est arrivée bien plus tard donc! Je pense entre autre quand on est arrivé sur Nantes. Lorsque mon père travaillait, il était amené à faire pas mal de route dans le département. Et lorsqu’il était fatigué, il s’acheté un paquet de malabars et parfois de Tagada aussi et des bonbons à la menthe. Les malabars étant pour le « reveiller » et les bonbons à la menthe pour ne pas arriver chez les gens en puant sentant le malabar fraise! Et le soir, il nous donnait les paquets que l’on se partageait avec Salomé. En gros, à la maison, nous étions trois dépendants aux bonbons! Pour Sam, je ne sais pas ce qu’il en est aujourd’hui (dépendance aux tic-tacs?), mais pour Fred et moi, la dépendance aux bonbons Haribos est toujours très présente!!!

Voici quelques photos faites en 2008, un jour où j’ai pu me contenir pour ne pas tous les engloutir avant de prendre les photos!

bonbons_002 bonbons_004 bonbons_003 bonbons_010 bonbons_012 bonbons_013

bonbons_018 bonbons_020

bonbons_021 bonbons_023 bonbons_025

bonbons_028 bonbons_027 bonbons_029

Et vous, vous avez réussi « à grandir » et à vous en éloigner?
En même temps, sur mes lieux de travail, j’ai souvent croisé des boites Haribo!
♥♥♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 réflexions sur “★ Dépendance, grossesse et sevrage: quel dilemme ★

  1. Fa rend hyper actif t’as peur pour le bébé? Tu crois que ta mère en mangeait pleins dans notre dos pour te rendre hyper active quand tu étais jeune?
    Chez moi c’est par période mais j’ai du mal à partir en voyage sans bonbons dans la voiture!

    • Les colorants rendent hyper actifs! Et je crois que Haribo n’utilisent maintenant que des colorants naturells! Les dragolo dont aux épinards, orties…

      Soit Freddy en mangeait plein, soit elle m’en faisaient des purée! 🙂
      C’est sur qu’un long trajet en voiture sans bonbon, c’est triste!!

  2. Pingback: ★ Once upon a time 2012 ★ | Tiny la souris

Et toi, tu en penses quoi? Un avis? un p'tit mot?...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s