★Mon allaitement, son allaitement, NOTRE allaitement ★

L’allaitement a toujours été une évidence pour moi, avant d’être enceinte, une fois enceinte et juste avant ta naissance. C’est quelque chose que je voulais à tout prix, quelque chose auquel je me suis accrochée avec cette sensation que c’est ça qui ferait de moi TA maman, que ça serait ce lien qui nous rapprocherait malgré notre première séparation. Etre séparée de toi dès ta naissance n’a pas été facile, j’avais un peu l’impression qu’on me retirait mon rôle de maman. Je me suis accrochée au fait de ne pas vouloir être séparée et au fait de vouloir allaiter, à tout prix!
Puis, à ton 4ème jour de vie,  nous avons été réunie et j’ai enfin pu commencer à t’allaiter. Ca n’a pas été facile parce que c‘était assez douloureux! Mais ça comptait tellement pour moi, j’en avais tellement envie que je me suis accrochée malgré ce premier mois où j’arrêtais de respirer au moment où tu prenais le sein. Et un mois après ta naissance, notre allaitement roulait comme sur des roulettes! C’était devenu facile, naturel et tellement agréable!

Je m’étais dit que j’allaiterais six mois en exclusif et après, je ne savais pas trop. Je pensais continuer en diminuant tout doucement… Misha a eu 6 mois, elle a voulu manger et nous avons répondu à sa demande mais l’allaitement était loin d’être fini c’était sûr. Jusqu’à ses 9 mois, Misha tétait encore beaucoup, à chaque repas puis doucement elle est passé au matin, goûter et soir (je n’ose pas parler des nuits et de ses réveils où elle téte!). L’allaitement nous a aussi sauvé lorsqu’elle était malade. Elle ne voulait plus manger et n’y arrivait plus… seules les tétées passées!

Et voilà, Misha a maintenant 11 mois et l’allaitement n’est pas fini! Le rythme des tétées a bien diminué puisqu’elle ne tète que le matin et le soir (et les nuits!). Les tétées ont bien changé d’ailleurs. Depuis sa naissance, les tétées ont toujours été rapides, en général, en 5 minutes elle avait fini. Mais depuis qu’elle téte moins souvent, les tétées durent plus longtemps, comme pour prolonger ce moment toutes les deux.
Le matin, allongée dans le lit, je prolonge les quelques minutes de somnolence qu’elle me laisse, tout en profitant de ce moment câlin plein de tendresse. Mes mains qui lui papouillent son dos et cette tétée dure…
Le soir, c’est sur son petit banc dans sa chambre que je m’assois, allongée dans mes bras elle téte. Elle téte un très long moment -un peu plus de 5 minutes- dans le calme de sa chambre et dans la pénombre (en fait elle n’a pas de volet mais juste un rideau occultant alors il faut assez jour!). Puis elle vient contre moi, sa petite téte posée sur épaule, on prolonge ce moment câlin avant que je ne la couche.
Nos tétées pourraient se résumer à ces doux moments mais la demoiselle les multiplie la nuit! Ce n’est pas faute de lui expliquer que je n’apprécie plus de l’allaiter la nuit, que je préférais qu’elle dorme!

Je ne sais pas « où » on va, jusqu’à quand elle tétera, quand elle s’arrêtera… Je crois qu’au fond de moi, je ne voulais lui donner du lait en poudre. C’est quelque chose qui me dégoûtait, je ne supporte pas l’odeur!! Alors voilà, nous avons passé cette étape et l’allaitement continue.
Avant d’être enceinte, je me souviens avoir discuté avec une des filles à la crèche. Elle avait allaité son fils jusqu’à ces un an, je lui avais expliqué que « dans mes représentations, je trouve qu’à un an les enfants font grands pour être allaités, enfin pour le moment je vois ça comme ça! ». Oui, tout est question de représentations (et non de jugement), les restes de mes années de psycho. Et les représentations sont quelques choses qui évoluent avec le temps. Je suis devenue maman, le temps passe et Misha va avoir un an…

Je n’ai pas encore l’impression que Misha souhaite arrêter de téter et je ne suis pas encore dans cette optique, alors on continue sans se poser de question et on apprécie le moment présent.

Une magnifique photo de Misha qui tète faite par Suzanne L. Photographie
Photo de Suzanne L. photographie

Et toi, quelles sont tes « représentations » de l’allaitement?!

C’était ma participation aux mardis tout doux de Maman@home.

♥♥♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

Advertisements

13 réflexions sur “★Mon allaitement, son allaitement, NOTRE allaitement ★

  1. Ah, voilà un post qui me parle. 🙂
    Avant la naissance de ma puce, enfin, non, au moment de « tomber » enceinte et avant, l’allaitement c’était pas pour moi…pour tout te dire, ça me dégoutait un peu. Et même aujourd’hui, j’peux comprendre les gens qui ont ce ressenti, alors que moi je considere ça comme naturel maintenant 😉 Et pendant ma grossesse, la question de l’allaitement s’est posée. Au début, j’m »étais dit « j’essayerai pour voir…au moins pour lui donner le colostrum »..Et 2 mois avant sa naissance, j’me suis surprise à plus préparer la question de l’allaitement que des biberons.
    Malheureusement j’ai accouché ds une maternité où les connaissances en allaitement n’était pas à leur max et j’ai été abreuvée de mauvais conseils…ce qui fait que mon allaitement a mal commencé. Pendant 3 mois, c’était inquietude sur inquietude, ma fille est un poids plume, ma pediatre me disait de la passer au biberon, ma kiné pour la reeduc du perinée me disait que « mon lait n’etait pas assez nourrissant » (pfff), je pensais manquer de lait alors j’ai pris tout ce qu’il fallait (biere sans alcool, melanges de plantes galactogene, etc etc…j’en ai versé de larmes de ne pas « pouvoir nourrir ma fille correctement ». Je suis allée consulter deux sage femmes conseillere en allaitement ainsi qu’une pediatre spécialiste en lactatation, qui m’ont beaucoup aidé, m’ont ENORMEMENT rassurée sur l’etat de ma fille.Bien qu’un poids plume (aujourd’hui, 4,9kg pour 62cm) elle est extremement bien reveillée depuis sa naissance, a tenu sa tête tres tot, rit au eclat depuis ses 2 mois, se retourne bien, a un bon tonus..(merci l’hapto !). Je faisais des tétées « gavage », jusqu’à 12 par jour (comme elle dors la nuit, ça me faisait des TT de 6h à minuit toutes les 2h)..et ce gavage n’a rien donné en terme de poids.
    Aujourd’hui, j’ai retrouvé le plaisir essentiel de l’allaiter. je ne me focalise plus sur le nombre (même si en fin de journée, je sais qu’on en a fait 6;)), ni sur leur durée. Je ne pensais pas devenir ce genre de mère…De qqch qui ne me faisait pas envie à la base, je me bat pour le continuer. Quand on a commencé, j’m’etais dit que je l’allaiterai 4 mois. Puis 6 mois en exclusif. Aujourd’hui, à 4 mois et demi, j’me vois bien continuer jusqu’à la fin de l’année (dc 8 mois)…Et si ça se trouve, au 1er janvier, je continuerai encore….Au grand desespoir de ma kiné qui texto me dit » A 4 mois, ça sert plus à rien, ça fait des gosses accrochés à leur mere »..(Pas envie de me prendre la tête à changer de kiné, alors je prefere rire de ttes ses conneries…).
    Un jour, j’étais avec une amie jeune maman (2 mois de moins que la mienne) et son mari me proposait de lui donner le biberon .. »Ah non, elle est anti biberon »..ben…non. j’suis juste pro allaitement. Et finalement, si, peut-être que je suis anti biberon. Apres avoir lu la composition, il est clair que je ne veux pas en donner à ma fille..et que donner le sein à ma fille fait que je me considere comme meilleure maman que si je lui donnais du LA. Je n’ai rien contre les mamans qui donnent le bib (certaines font comme elles peuvent…), mais dans mon ressenti, je me sens « meilleure maman »…il est evident que c’est pas qqch que je dis, je me permet juste de le penser ou de l’ecrire sous un pseudo 😉
    Mon allaitement m’a aussi aidé à developper une relation avec ma fille…comme toutes les mamans j’ai culpabilisé de ne pas ressentir grand chose pour elle les premières semaines (avant de m’apercevoir que je n’étais pas la seule…). Certes, je l’aimais, mais ce n’était qu’un bébé qui pleurait et dormait. En l’allaitant, elle avait vraiment besoin de moi et ça me donnait une responsabilité supplémentaire.

    Le « seul » soucis de mon allaitement…c’est que oui, j’esperais que mes kgs de grossesse fondraient plus vite…sauf que j’ai decouvert qu’il y avait 3 catégories de femmes : celles qui perdent tout de suite, celles qui perdent au sevrage de leur bébé, et celles qui perdent sur un allaitement long, au minimum 6 mois progressivement….j’espère faire partie de la 3e catégorie !! 😀
    Là, je profite des soldes pour trouver des fringues adéquates…ca aussi c’est épineux comme problème. Je sais pas comment tu fais toi, Rosa, mais moi il a très peu de vêtement d’avant ma grossesse qui sont compatible avec mon allaitement…Et ma non perte de poids n’aide pas non plus. En France, les vêtements d’allaitement sont soit basiques soit beaux et chers. j’ai trouvé mon bonheur sur ebay y’a une semaine en tapant clothing breastfeeding et j’ai reçu 2 hauts à croquer !

    Finalement, j’ai fait qqes sacrifices pour le bien être de ma fille, mais pour le moment, ça ne me dérange pas ❤

    Quand je te disais que ton post me parlait…en fait, c'est moi qui ait bcp parlé hihihi !!
    Bises à Misha et toi !

    • WAouh! Je suis super contente que mon article fasse réagir!

      Je pense que pour allaiter, il est vraiment important d’être soutenu par des personnes compétentes, ce qui n’est pas le cas de tout le monde!
      Je trouve ton témoignage super! Le fait que tu te sois renseignée, que tu aies voulu essayer et que tu as accroché!!
      Au début, je ne savais pas si Misha tétait assez puisque les tétées durées 2-3 minutes seulement, c’est le jour où elle a vomi toute une tétée que j’ai compris que oui, elle tétait énormément!!!

      Je trouve que l’allaitement permet et créer une vraie relation avec le bébé. Cependant et heureusement quand même, on n’est pas obligée d’allaiter pour créer cette relation!! Personnellement, je ne me considère pas comme une « pro-allaitement », je trouve que le côté « pro » apporte une touche extreme et un jugement assez fort. Je suis pour l’allaitement, j’aime ça et trouve ça super mais je respecte, tout comme toi, le fait que certaines mamans ne souhaitent pas allaiter.

      Tu sais pour Misha, j’étais partie sur 6 exclusif puis diminué doucement pour petit à petit sevrer. Au final… je ne me vois pas encore arrêter d’allaiter 😉

      Pour la question des kilos, j’espèrais aussi en perde un peu plus. En fait, j’ai perdu tous mes kilos (13) à la sortie de la mater (j’y suis restée 7 jours sans manger grand chose!) mais mon ventre et toujours présent. J’ai mis 3 ou 4 mois à rentrer à nouveau dans mes jeans. J’espérais vraiment rentrer plus tôt dans mes jeans, ça m’a surpris d’être aussi long!!! Par contre, pour les tee-shirt, c’était bon.
      Mon astuce allaitement? Un débardeur! Je devrais faire un article dessus d’ailleurs!

      Je mets mes tee-shirt/chemises d’avant avec dessous un débardeur. Ce qui me permet d’allaiter partout discrètement sans sortir mon ventre disgracieux 😉 Je soulève mon tee shirt, baisse le haut de mon débardeur et voilà, Misha avait accès au sein facilement et discrètement! Je n’ai acheté que 2 tee-shirt d’allaitement au final! Et tout l’hiver jusqu’à ce que Misha ne téte que le matin et le soir, j’ai mis un débardeur sous mes tee-shirts!
      Je vais y réfléchir mais je pense que je ferais un article dessus du coup 😉

      Encore merci pour le partage de ton expérience!

      • Ah c’est pas bete le coup du debardeur ! Je vais essayer ça !
        Effectivement, avec les tétées, on ne sait jamais si nos loulous tetent assez…surtout que la mienne est très curieuse et depuis qu’elle a deux mois, un rien l’attire…Suffit qu’il y ait un bruit ou que le chat passe, elle détourne la tête de mon sein et hop, y’a plus personne ! j’pensais egalement manquer de lait, mais apparemment, il n’en est rien…Aujourd’hui, j’accepte que ma puce est une micropuce et on a plaisir de nouveau à se retrouver pour les tétées 🙂

  2. Salut Rosa,

    Qu’est ce que je te comprends. Moi aussi j’aurai aimé continuer à allaiter mon petit Théo mais le travail n’est pas compatible avec la foracité du petit loustic.
    Par chance j’arrive à tirer très bien mon lait.
    Je suis comme toi je ne me suis jamais posé de question et l’allaitement c’était évident (même si j’ai douté à de nombreuses reprises : bébé a eu du mal à se mettre au sein, il n’a pas mangé pendant 3 jours, il a eu des coliques, je me demandais s’il mangeait assez ? Les tétées duraient jusqu’à 1H toutes les 3H). Bref ça a été parfois difficile mais qu’est ce que j’ai aimé ça.
    Maintenant il boit mon lait au biberon.
    Mon bébé se détache de moi mais il boit encore ce qui est le mieux pour lui : le lait de sa maman (+ du lait en poudre malheureusement).

    Misha est toujours aussi craquante…

    • Merci pour ton commentaire! Je continue de suivre vos aventures sur ton blog, c’est très sympa! Votre petit loulou grandit vraiment, il est tout mignon!

      J’ai eu la chance de pouvoir rester auprès de Misha et de pouvoir ainsi continuer notre allaitement. Je n’ai jamais été pote avec le tire-lait par contre 😉

      C’est vrai que ton allaitement n’était pas gagné au début! Et c’est super que tu aies réussi à t’accrocher pour y arriver! Des tétées d’1 heures, ça me parait dingue! Misha ne tétait jamais plus de 5 minutes et en général c’était plutot 2-3 minutes!

      Je trouve ça super de pouvoir continuer d’allaiter, de tirer ton lait et de lui donner!

      Et merci pour Misha 😉

  3. Merci pour ton message de la dernière fois avec les infos concernant Argelès, c’est sûr, j’y ferai un petit tour !
    Concernant l’allaitement, j’ai allaité mon premier jusqu’à ces 22 mois, jusqu’à ce que je lui fasse goûter un bib de lait au chocolat en fait… Et très vite il s’est arrêté de tété… Et moi j’oubliais aussi de lui proposer donc disons que nous étions prêts tous les deux. Comme toi les débuts furent douloureux et après cela n’a été que du bonheur. En y repensant je me dit que c’était grand 22 mois (surtout qu’il était grand pour son âge) et parfois je me dis que ça aurait pu continuer encore un peu… En fait je m’étais basée sur les conseils de l’OMS.
    Pour le , un garçon aussi, quel bonheur de recommencer et sans les débuts difficiles donc le pieds des le départ ! C’est physiquement le même type de bebe et pourtant pas le même caractère et pas le même rapport à la tétée. Il est moins « accroché » et pas de réveils nocturnes comme Misha ou comme son frère.
    J’en ai donc déduit que cela n’avait rien a voir avec le fait d’être rassasié ou non, certains bébés non allaités se réveillent pour réclamer de l’eau ou autre… Enfin ce qu’ils veulent je pense s’est être rassurés, j’ai entendu dire que les problèmes de sommeil étaient génétique alors va savoir…
    Bref pour le premier au bout de deux ans de nuits entrecoupées nous avons fini par aller voir un pédiatre spécialiste du sommeil qui lui a expliquer qu’il fallait qu’il dorme et ça a marché ! Sauf que je m’en suis pris plein la tête car la faute à l’allaitement !!! Et pourquoi ça ne fait pas pareil chez le deuxième avec lequel j’applique un allaitement à la demande aussi ?
    En tout cas je peux juste constater que mes deux bébés sont différents et n’ont pas la même personnalité ni les mêmes besoins ! Et que l’allaitement n’est jamais trop long…

    • Tout comme toi, je ne pense pas que la nuit, à leur âge, ils se réveillent pour manger. C’est plus pour se rassurer, avoir un calin! Les tétées de nuit sont surtout des tétées calins!
      Notre haptothérapeute a aussi parlé à Misha, ça l’avait pas mal apaisé lors des endormissements mais elle n’a pas arrêté pour autant de se réveiller la nuit!!

      J’aime beaucoup ta conclusion « l’allaitement n’est jamais trop long », je trouve ça assez sympa!!

  4. chouette aventure 🙂 Pour moi je me suis jamais posée la question de l’allaitement, ça allait de soi… Et je disais toujours que je ne me fixais pas de date que tant que ça nous allait à tous les deux je continuais. Mais j’avoue que je ne pensais pas faire un allaitement , à peu de chose près, exclusif pendant plus de 10 mois… Au final il y a plus ou moins deux semaine sil m’a refusé le sein le soir et à ce moment là je me suis rendue compte que tout au fond de moi j’avais toujours eu comme date au fond de moi  » au moins 1 an »… Mais les tétées du matin ne l’interessaient pas plus que ça, il tirait fort car presque plus rien ne venait et ça a commencé à me faire mal… Ce n’était donc plus des tétées câlines et sereine… Voila on aura fait un allaitement de 11mois et deux semaines….

    • L’allaitement allait aussi de soi pour moi et sans date non plus mais tu vois je crois que je pensais que l’on arrêterait avant ses un an (avant qu’elle naisse!!).
      Je trouve ça super que vous ayez pu pousser autant votre allaitement. Et en meme temps, ça me fait une petit boule au ventre de lire ton commentaire… projection oblige 😀

  5. Pingback: ★ Sa première tétée… 4 jours après sa naissance ★ | Tiny la souris

  6. Pingback: ★ Allaitement: plaisir ou nourriture? ★ | Tiny la souris

  7. Pingback: ★ Celle qui avait envie de téter mais qui ne voulait plus ★ | Tiny la souris

  8. Pingback: ★ Once upon a time 2013… ★ | Tiny la souris

Et toi, tu en penses quoi? Un avis? un p'tit mot?...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s