★ L’haptonomie post-natale: utile? à quoi ça sert? ★

L’haptonomie durant la grossesse est de plus en plus répandu, connu et reconnu. L’année dernière, lorsque j’étais enceinte, nous avions pris plusieurs « cours » avec une haptothérapeute. Je vous avais d’ailleurs parlé de nos rendez-vous (c’était sur l’article « te sentir du bout des doigts »), ce que nous y faisions et ce que cela nous apportait.
Nous (je parle au nom de Juju parce que lui aussi avait apprécié) avions vraiment apprécié cette manière de rentrer en contact avec Misha (renommée à l’époque « Bébé »), de prendre du temps tous les deux avec notre futur enfant. Nous avions même vu comment l’hapto allait pouvoir nous aider à l’accouchement et en post-accouchement. Cependant, les choses ne se sont vraiment pas passées comme nous les avions imaginées, nous avons été happés par le moment présent sans repenser à l’hapto.

Photo prise à mon premier article sur l’hapto, lorsque j’étais enceinte

Puis, trois semaines après la naissance de Misha, nous sommes retournés voir notre haptothérapeute. C’était l’occasion de lui présenter Misha mais aussi de continuer l’haptonomie post-accouchement. Ce premier rendez-vous a, au final, beaucoup tourné autour de moi et de l’accouchement. Nous lui avons raconté tout ce qui nous est arrivé, notre séparation et les moments difficiles que nous avions traversé. Ces paroles et la façon dont elle percevait les choses m’ont vraiment aidé à percevoir de manière plus positive ce qui c’était passé. Au final, l’hapto nous avait vraiment aidé. Juju qui s’est exclusivement occupé de Misha les 4 premiers jours « connaissait » déjà Misha et réciproquement grâce « au toucher que nous avions pu mettre en place » en hapto. Ce premier rendez-vous post-natal a donc été une façon de reparler de l’accouchement  et de prendre du temps pour moi (l’haptothérapeute et Juju m’ayant à nouveau « touché » comme lorsque j’étais enceinte). Je n’arrive pas vraiment à l’expliquer mais cela m’a permis d’avancer.

Le deuxième rendez-vous post-natal a cette fois-ci tourné autour de Misha et de notre façon de la porter. Le porter étant la base de la tenue de l’enfant dans le sens où la façon dont on le tient et le porte joue d’un point de vue physique bien sûre mais aussi psychique. C’est accompagner l’enfant dans sa vie, lui offrir la possibilité de se mouvoir et d’avoir de bons appuis dans sa vie. Cette nouvelle rencontre m’a beaucoup apportée en tant que maman mais aussi en tant que professionnelle de la petite enfance. Nous avions dorénavant toutes les bases pour accompagner Misha dans sa motricité et dans sa vie.

Les rencontres suivantes ont continué à aller dans ce sens. A partir de Misha, de son développement psychomoteur, l’haptothérapeute nous apporter des éléments et des propositions pour accompagner Misha au mieux. On a donc vu des petites choses à lui proposer pour l’encourager et une évolution dans notre manière de la porter.

De plus, notre haptothérapeute n’est pas une sage-femme formée à l’haptonomie, c’est une psychothérapeute formée à l’haptonomie. Je pense qu’elle nous a aussi beaucoup apporté en tant que psychothérapeute. Sa façon de percevoir les choses nous permet de réfléchir différemment et d’apporter des propositions différentes à Misha.
Elle est très disponible et a pu nous accompagner lorsque nous en faisions la demande. Nous sommes retournés la voir il y a un mois pour le « problème » de sommeil de Misha. Nous avons donc beaucoup discuté tous les quatres, prenant du temps pour Misha mais aussi pour nous deux puis nous trois. Ca n’a pas été une solution miracle (et elle nous avait prévenu!), mais cela a apaisé Misha dans les nuits qui ont suivi. Le sommeil reste encore assez compliqué avec Misha, mais il y a du mieux depuis plusieurs semaines maintenant.

Pour en revenir à l’haptonomie post-natale, je trouve qu’elle est vraiment importante. Durant toute ma grossesse, nous avons été en contact avec Misha d’une certaine façon par le toucher. Nous l’avons accompagné in-utéro et essayé de la préparer aussi à la césarienne. Le prolongement post-natale s’est avéré être comme une évidence pour nous. C’était vraiment le prolongement de notre accompagnement de Misha. Cette approche nous a permis de continuer de la porter par le toucher, la parole et le regard comme nous le faisions lorsque j’étais enceinte, de l’aider à prendre son ancrage dans sa base pour ensuite pouvoir prendre ses appuis sur le sol. Je ne suis vraiment pas sûre d’être claire (ça ne change pas comme ça!) mais pour résumer je pense que l’haptonomie n’est pas quelque chose qui s’arrête à la naissance du bébé. Nous avons du faire 5 ou 6 séances en un an depuis la naissance de Misha, à des moments clés de son développement psychomoteur ou parfois tout simplement parce que nous, parents, nous en ressentions le besoin. Je suis aussi consciente que cela a un coût puisque ce n’est pas remboursé, mais nous trouvons justement que ça vaut le « coup »!! Pour le moment, nous n’avons pas d’autres rendez-vous de prévu mais je sais que si une fois de plus nous aurions besoin d’être soutenu dans l’accompagnement de Misha, nous pourrions compter sur notre haptothérapeute. Parce qu’au final, c’est une façon d’accompagner l’enfant… mais aussi les parents!

Et toi, tu connaissais l’haptonomie post-natale?

Et pour les nantais qui recherchent un haptothérapeute, je peux vous conseiller la notre avec plaisir!
Bon, je suis désolée ce message est très « décousu » et qui ne me parait vraiment pas clair!
Et une dernière petite chose: mercredi, j’ai été prévenue via facebook (ma page est ici) que le sujet des Maternelles était sur la motricité! Il ne m’en a pas fallu plus pour allumer la télé (première fois que je l’allume en journée depuis… ma grossesse?!). Le sujet était intéressant mais j’ai raté le début où, à priori il y avait une séance de babygym pas du tout « motricité libre ». Et pour en revenir à l’hapto, j’ai trouvé ça marrant puisque ils mettaient en rapport la motricité de l’enfant et l’hapto. Mais aussi la façon de porter l’enfant, de le prendre dans les bras avec ce que l’on voit en hapto! Cet article, je l’ai écris la semaine dernière et il se trouvait pile poil avec ce qui a été dit aux Maternelles! Donc je ne suis pas la seule à penser que l’hapto aide vraiment en post-natale aussi bien pour nous permettre d’accompagner au mieux l’enfant et ne pas le prendre par les dessous de bras (même si ça m’arrive de le faire parfois), le retourner tout en respectant son corps et sa façon de se mouvoir… L’enregistrement de l’émission est ici si ça vous dit.

Article sélectionné dans la Une hellocoton

Article sélectionné dans la Une hellocoton

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

13 réflexions sur “★ L’haptonomie post-natale: utile? à quoi ça sert? ★

  1. Alors nous avons adoré l’hapto pendant la grossesse. Mais pas du tout après… On y a été une première fois quand il avait 3 semaines, il dormait, on a quasi rien fait… Et à 6 semaines elle m’a dit qu’il était assez grand pour que je le laisse pleurer, qu’il devait comprendre que je ne viendrais pas, qu’il devait s’endormir seul… J’ai refusé d’y retourner. Et à bientot 12 mois je ne laisse toujours pas pleurer…

    • Sympa les conseils sur les pleurs :-/ Je comprends bien ton manque d’envie d’y retourner!
      Nous avons eu un super contact avec notre haptothérapeute du coup, nous y allions toujours avec plaisir!

  2. Ah, tu rencontres tout comme moi, toutes les difficultés à parler de l’hapto…Quand on me demande ce que c’est, j’ai toutes les peines du monde à en parler…C’est que du ressenti, difficile de mettre des mots dessus ! Je n’ai fait que deux seances post natales, mais j’ai gardé un très contact avec ma sage femme ! Je t’avais d’ailleurs ecrit un ptit message lors de ma dernière séance 😉
    Un autre point que j’ai adoré, c’est le fait d’avoir qqn qui m’a suivit avant ET apres mon accouchement…En qallant la voir en post natal la 1ere fois, elle connaissait déjà ma fille…ça nous a rapproché un peu plus 🙂

    • C’est tout à fait ça, du ressenti et pas simplement un contact physique! Ca va bien au delà! Mais encore une fois, je n’arrive pas à l’expliquer!
      Je me souviens très bien de ton message lors de ta dernière séance!J’ai d’ailleurs pensé à toi en écrivant mon article!

      Moi j’ai ma sage-femme qui m’a aussi fait le suivi avant et après pour moi et un peu pour Misha aussi. J’ai vraiment trouvé ça sympa d’avoir une personne « référente » au fur et à mesure de notre évolution!

  3. Ca à l’air vraiment chouette le suivi que vous avez (eu) avec votre haptonome. Je n’ai pas fait d’haptonomie vraiment ( même si ça a tj fait parti de mes « rêves » pour mes futures grossesse), mais j’ai eu un suivi intense et un peu particulier avec notre sage-femme et ça a été vraiment très important pour nous de l’avoir à nos côté, nous avons construit une super relation avec elle (c’est d’ailleurs elle qui m’a accouchée). Le fait d’avoir qqun de bien plus joignable que ma gynéco était vraiment appréciable, nous avons beaucoup aimé avoir qqun avec qui parler de la façon d’accompagner au mieux notre enfant, de comment l’accueillir, de nos émotions, nos doutes, la naissance naturelle que l’on voulait etc… Elle nous a aussi accompagné pré et post natale et comme vous ça nous a beaucoup aidé. je pense sincèrement que tout le monde devrait avoir ce genre de suivi qui continue après la grossesse.

    • Oh la chance… d’avoir été accouchée par la personne qui t’a suivi!! Je trouve ça magnifique et vraiment super!! ❤
      J'étais aussi très proche et soutenue par ma sage-femme avant mais aussi après avoir accouché!
      Tout comme toi, je trouve super important d'avoir une personne de confiance sur qui on peut s'appuyer et avec qui on peut parler librement et en étant soutenue!

  4. Bonjour,

    Très bel article, qui explique plutôt bien ce que l’on peut faire en post-natal avec un accompagnement haptonomique !

    Je tombe sur ton blog en cherchant une haptothérapeute sur Nantes ! Je ne suis enceinte que de quelques semaines, mais il faut s’y prendre tôt pour l’haptonomie je crois… Celle que tu as vue (et que tu vois encore peut-être) à l’air très bien. Est-ce que tu pourrais m’envoyer ses coordonnées stp ?

    Mélodie

    • Merci Mélodie!

      Pour l’haptonomie, en effet, tu peux commencer « tôt », il ne faut pas spécialement attendre que tu sentes bouger le bébé! Le contact peut commencer bien plus tôt! Bien qu’au début on ne « sente » pas grand chose!

      Je t’envoie les infos en mp!

      • Bonjour,

        En recherchant un haptotherapeute sur nantes, j’ai découvert votre blog qui m’a bcp apporté ces derniers jours.

        Pourriez vous me donner les coordonnées de votre sage femme et de votre haptotherapeute ? En effet enceinte de mon 2ème je suis en recherche d’un accompagnement sérieux et respectueux. Les personnes qui vous ont accompagnée semblent une bonne piste ! Merci !

  5. Pingback: ★ Once upon a time 2013… ★ | Tiny la souris

  6. Pingback: Elles m’ont accompagnée | Tiny la souris

Et toi, tu en penses quoi? Un avis? un p'tit mot?...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s