Cette dernière rentrée où il n’y en a pas…

Tout l’été, notre entourage et les personnes que l’on rencontrait nous ont demandé « Misha rentre à l’école en septembre? Peut être qu’ils ne prennent pas les pré-petites section dans votre quartier »… Misha, qui venait juste de fêter ses 2 ans mi-juillet. Avant que l’on me pose cette question, je ne me l’étais même pas posée mais surtout elle ne m’avait pas effleurée l’esprit.

Misha vient juste d’avoir deux ans. L’été dernier, quelques jours avant ses un an, elle avait fait sa « rentrée » en crèche. Elle découvrait petit à petit le monde de la collectivité. Elle se retrouvait à passer des « petites » journées de 7-8 heures entourées d’une dizaine d’autres enfants de son âge. Elle passait ses journées dans le bruit et le mouvement que peut faire une dizaine d’enfants âgés de 3 mois à 18 mois. Elle partageait chaque instant avec d’autres enfants, devaient patienter pour manger, s’endormir dans une chambre avec 4-5 autres petits copains, se réveiller à leur rythme et parfois aussi les réveiller 😛 … Elle pouvait participer à des temps d’éveil, des activités, des jeux proposés mais aussi et surtout menés par elle et ses amis. Bref, elle était en collectivité avec tout ce que cela engendre (de positif ou négatif d’ailleurs) accompagnée par des professionnelles qualifiées et assez nombreuses. C’était notre choix et nous en sommes ravis (je reprécise un coup que la crèche où elle est est top?! 🙂 ).

Pourquoi ne pas continuer la collectivité en la mettant à l’école? C’est vrai, on pourrait se poser la question…
Bon, déjà, il faudrait qu’elle ne porte plus de couches et pour le moment, même si elle demande souvent le pot, elle n’est pas du tout dans cette démarche et comme on la laisse faire à son rythme, on ne va pas lui « retirer ses couches pour lui apprendre à être propre ». Mais, si elle n’avait plus besoin de couches, nous ne l’aurions pas mis non plus à l’école.
Il faudrait aussi que l’école de notre quartier accepte les « pré-petite section », un terme un peu à rallonge pour désigner les enfants qui ne sont pas encore officiellement en âge d’aller à l’école. Nous ne nous sommes même pas renseignés pour savoir s’ils les prenaient ou non!

Mais pour moi, Misha a sa place en crèche plus qu’à l’école. C’est sûr que si elle allait à l’école, ça nous coûterait bien moins cher, il ne faut pas se leurrer. Mais est-ce que le quotidien de notre fille se résume à une histoire d’argent économisé? Je dirais non! En tout cas, dans ce cas là, c’est non pour moi.
A l’école, les classes sont plutôt surchargées (oui une trentaine d’enfants âgés de 2 ans et demi à 3 ans), encadrées par une instit’ et une ATSEM. Le taux d’encadrement n’est pas du tout le même qu’en crèche et la disponibilité qui va avec non plus du coup. Les attentes ne sont pas les mêmes non plus, en crèche il n’y a pas de choses « à acquérir », « en cours d’acquisition ou non acquis » 🙂 Le rythme n’est pas le même non plus…
Bref, pour toutes ces raisons là et bien d’autres encore, je trouve que Misha a bien plus sa place en crèche qu’à l’école. Elle aura bien le temps d’y rentrer et d’y passer encore des années et des années! Le rythme de la crèche étant déjà bien assez soutenu et ses journées bien remplies. Je n’ai pas envie de lui en faire subir plus.

Et maintenant, il y a aussi le fait que l’on déménage qui change encore toute la donne. Nous allons changer de ville (de région et de département!), Misha n’aura donc plus sa place en crèche. Nous passerons nos journées ensemble, avec Bébé. Mais j’aimerais bien lui trouver une halte-garderie pour qu’elle puisse aller, de manière ponctuelle, jouer avec d’autres enfants, changer un petit peu de la maison…

En attendant, elle va passer son dernier mois dans une super crèche qui aura su l’accompagner au mieux durant un peu plus d’un an. Cette année, il était prévu qu’il y aille trois jours par semaine pour passer du temps avec Bébé et moi mais aussi garder ses copains et ses journées en crèche qu’elle aime tant!
Et l’année prochaine, ça sera sa grande rentrée dans le monde scolaire… elle a encore bien tout son temps de profiter de jouer tranquillement, découvrir les choses à son rythme…

rentrée scolaire 2014 a la creche

Article sélection à la Une Hellocoton

♥♥♥

Retrouvez moi au quotidien sur instagram
Et venez discuter surfacebook-bouton

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

7 réflexions sur “Cette dernière rentrée où il n’y en a pas…

  1. Comme tu as raison !!
    Ici, Albane ayant 2 ans et 7 mois à la rentrée, c’était une bonne chose de l’emmener en pré-petite section…et elle n’y va que le matin. ..j’aurai eu peur qu’elle soit trop grande pour rester une année de plus à la crèche, jusqu’à ses 3ans et demi, c’est Long quand on est en soif d’apprentissage ! Mais à l’âge de Misha, tout comme toi, je ne me serai même pas posé la question, la crèche, c’est déjà une aventure !!! C’est là que tu vois comme les mois comptent à cet âge-là…

  2. Ca ne m’a pas non plus traversé l’esprit pour ta petite. Comme tu dis, elle aura toute la vie pour voir le tableau noir !!! Demain, on va faire un cours de portage ! 🙂

  3. J’ai mis mon fils à l’école (il a 2 ans et 8 mois) parce qu’il n’y avait pas d’enfant du tout dans son entourage et qu’il n’a pas été en crèche, Autrement, je ne sais pas ce que j’aurais fait mais c’est sûr que si tu as le choix entre crèche (où ils sont moins nombreux et du coup, plus « surveillés ») ou école, tu as raison de choisir la première.

  4. Tout à fait d’accord ! Pour ma puce, malgré ses 28 mois à la rentrée, ça me paraissait inenvisageable !!! Je préfère qu’elle continue à prendre son temps, le temps qu’il lui faut, et même si elle n’est pas vraiment en collectivité (pas de crèche ici, elle est chez une assistante maternelle, mais qui a 4 loulous et se réunit souvent avec ses collègues du village), ça me semble encore le plus adapté pour elle !

  5. Et si Misha n’allait jamais à l’école ? L’instruction en famille (IEF) me paraît l’idéal, en trouvant un réseau pour se réunir entre familles pratiquant l’IEF. Bien sûr, cela fait de ce choix tout un projet de vie. Mais quand je lis tous ces aspects négatifs que tu cites (tout comme les commentaires ci-dessus d’ailleurs) sur l’école et ses contraintes très (trop) fortes, je pense que cela vaut le coup de se poser la question. Deux blogueuses qui pratiquent l’IEF : http://melynae.wordpress.com/ et http://www.natouleblog.fr/

  6. En fait je ne comprends pas pourquoi on a envie de mettre si vite les petits à l’école alors que dans d’autres pays ils commencent à y aller vers 5 ans sans que ça ne pose de souci (au contraire même ). Misha a tout le temps d’y aller et puis comme tu le dis avec tous ces changements qui arrivent ce n’est pas plus mal d’y aller tranquillement ;))

  7. Beaucoup mettent leurs enfants à l’école faute de moyen de garde (c’est une triste réalité), tu as la chance d’avoir une superbe crèche, c’est pas la peine de presser, l’école… elle en a pour 15 ans… voire plus ! Je vis principalement en Asie et mon enfant fait vraiment géant pour son âge alors j’ai eu droit tout le temps à « c’est la rentrée hein ? » Bah non… c’est une chance extra de profiter de son enfant et de le voir grandir alors j’en profite à fond !

Et toi, tu en penses quoi? Un avis? un p'tit mot?...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s