J’ai tout à découvrir {accouchement}

Je suis peut être enceinte pour la deuxième fois mais j’ai tout à découvrir. Pour ma première grossesse, dès le début, je m’étais imaginée accoucher par voie basse tout simplement. Mais très vite, lors de mon 5ème mois, les choses ont changé et il a été question de césarienne suite à des complications que j’avais. Et là, tout à basculé pour moi. Je me voyais déjà accoucher le plus naturellement possible, avec un projet de naissance un peu physio… et d’un coup on se met à me parler de césarienne. J’ai eu la chance d’avoir 4 mois pour m’y préparer et cette césarienne, je l’ai plutôt bien vécue, grâce à l’accompagnement de ma sage-femme et de notre haptothérapeute.

Et aujourd’hui, à quelques mois de donner naissance à un deuxième enfant j’ai cette peur. Cette peur surement un peu bête mi-fondée, mi-« sans sens »… J’ai l’impression que je devrais déjà savoir donner naissance à un enfant. C’est mon deuxième enfant donc je suis censée « savoir accoucher ».
Je sais que c’est un peu bête et en même temps ce sentiment revient souvent vers moi.

grossesse 7 mois et demi attendre un deuxieme enfant 30 31 32 33 SA ventre grossesse babybump pregnant pregnancy photos grossesse femme enceinte

Je vais donner naissance pour la deuxième fois et « je ne sais pas faire ». J’ai tout à apprendre, à découvrir.
Même s’il y a beaucoup de choses qui se feront spontanément le jour venu, je dois aussi m’y préparer. Je reviens vers ce qui m’attirait lors de ma première grossesse: un accouchement physiologique dans le respect au maximum de mon corps et de celui de Bébé. J’aimerais pouvoir l’accueillir tout en douceur, naturellement…

Pour cela, je peux compter sur ma sage-femme avec qui nous venons de commencer une préparation à l’accouchement. Elle connait mes envies, elle sait ce que je souhaite et essaye de nous y accompagner au mieux. Elle m’apporte des éléments de réponse à mes questions, elle nous apporte d’autres éléments auxquels je n’avais même pas pensé.
Elle nous guide et nous accompagne dans le sens que l’on souhaite. Je pensais faire un projet de naissance et elle nous a conseillé de ne pas arriver avec un « projet tout prêt, tout écrit ». Elle nous a conseillé de plutôt être à l’écoute des personnes qui vont nous accompagner pour pouvoir leur faire part de nos envies sans les imposer ou arriver en « nous on sait ce que l’on veut, on connait mieux que vous »! Plutôt que de dire « je veux accoucher sans péridurale », expliquer que « l’on a prévu plusieurs ressources pour gérer et accueillir « la douleur » et que l’on aimerait pouvoir les utiliser au maximum pour ne pas avoir recours à la péridurale. Et que l’on aimerait être accompagné dans ce sens là…’. Elle nous partage son expérience et son savoir faire qui me parlent beaucoup.
Elle guide aussi Juju dans le rôle et la place qu’il peut prendre lors de l’accouchement (non, pas juste spectateur).
Et puis nos cours d’hapto nous apportent aussi des éléments pour faire accueillir la douleur, pour accueillir cet enfant comme nous le souhaitons, au mieux.

grossesse 7 mois et demi attendre un deuxieme enfant 30 31 32 33 SA ventre grossesse babybump pregnant pregnancy photos grossesse femme enceinte (2)

Nous avons donc tout à découvrir de l’accouchement par voie basse. Nous nous y préparons petit à petit. Et j’ai besoin de cette préparation pour pouvoir m’y sentir prête. J’aime avoir des éléments sur ce qui va se passer, comment l’appréhender pour mieux le vivre… ça doit venir de ma nature stressée 🙂
Et le jour où nous accueillerons Bébé, tout sera surement différent de ce que nous avons imaginé, je n’en doute pas!

♥♥♥

Retrouvez moi au quotidien sur instagram
Et venez discuter surfacebook-bouton

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

9 réflexions sur “J’ai tout à découvrir {accouchement}

  1. Moi aussi j’aimerais essayer d’accoucher sans péridurale, mais comme je n’ai jamais été confronté à ces douleurs intenses, je me laisse le choix de la prendre au dernier moment si vraiment je n’en peux plus. Pour l’instant je ne me stresse pas avec l’accouchement. J’y pense tous les jours c’est sûr, et j’essaie de me « préparer » à tout (un coup je m’imagine avec mon accouchement classique par voie basse, une autre fois j’imagine si on me faisait une césarienne… » car le Jour J ça ne se passera sûrement pas comme on l’a rêvé durant 9 mois. En tout cas j’ai hâte d’y être (enfin… Disons que j’ai hâte de serrer mon bébé dans mes bras, hein ! Pas de subir la douleur)

  2. Je te rassure. Mon 1er accouchement s’est terminé en césarienne en urgence car mon fils ne pouvait pas descendre. Quand j’été enceinte de ma puce, j’ai stressé beaucoup vers la fin car j’avais peur d’avoir une césarienne. Et je voulais tellement découvrir enfin un accouchement par voie basse que tout le monde parle. Le jour des contractions, je n’avais pas peur et l’idée de césarienne j’y pensais même plus. Et j’ai eu ma revanche comme ma dit mon mari. On été dans notre bulle et j’ai accouché par voie basse. J’ai ressentie un bonheur intense. Je te le souhaite un accouchement par voie basse.

  3. Je te souhaite un très bel accouchement, quel qu’il soit.
    Et pour se préparer, vive l’hapto, y a que ça de vrai ! Pour mon deuxième accouchement, ça m’a beaucoup aidé à me détendre par la respiration…

  4. C’est sûr que c’est nouveau, par césarienne ou « naturellement » ce n’est pas la même chose, donc inconnu, préparation, et craintes
    Tout cela est bien logique, même pour le second.
    Ce qui est super c’est votre préparation !
    Quand je vois comment il a fallu qu’on « invente » à « notre époque » et qu’on sache se faire entendre, c’est génial que ce soit plus répandu et ouvert dans le milieu médical maintenant

  5. J ai adoré mes cours d hapto et de préparation à l accouchement. Lors de mon accouchement je me suis sentie en osmose complète avec le papa. C était magnifique.
    Je me posaita question en lisant ton article : en Belgique il existe les maternité amis des bébés, cela existe aussi en France ?
    Nous avions décidé que j accoucherait dans une maternité avec ce label (par chance y en avait une a 3 min de chez moi). Ca m a permis d être bien entouré pour un accouchement physio sans péri et pour le lancement de l allaitement

  6. Je comprends tes questions, tes angoisses!!!
    J’ai vécu une première césarienne avec beaucoup de larmes, un bébé en siège qui n’a jamais voulu se retourner. J’ai prié longtemps pour accoucher par voie basse et la déception fut immense!
    Deuxième grossesse et même scénario (à nouveau un bébé en siège! « mince, il y a un problème là!!!!!!!!!!) mais je l’ai mieux appréhendé et bien accepté!!!!!!!
    Maintenant mon deuxième petit bout a deux ans et je sais que je ne vivrai jamais un accouchement naturel!!!!!!!!!!! Beaucoup de regrets!!!!!!!!!!!!
    Je te souhaite que tout aille pour le mieux!!!!!!!!!!!!!

  7. Pingback: Once upon a time 2014 | Tiny la souris

Et toi, tu en penses quoi? Un avis? un p'tit mot?...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s