Le pot: un jeu d’enfant en fait!

On en fait parfois toute une histoire. En même temps, il existe toute une pression sociale sur cette question de « propreté », de couches et de pot. Après avoir subit la première année des « elle ne marche pas encore?? », arrive très vite le « elle a encore des couches? Elle n’est pas propre? ».
Je suis désolée mais ma fille est propre, depuis sa naissance 😛 (non je ne vais pas vous parler d’hni). Quelle horrible expression cette « question de propreté » et la notion « d’accidents » fait peur!

propreté pot couche comment etre propre retirer couch (2)Et puis arrive le moment où l’enfant va entrer à l’école et cette nouvelle pression « mon enfant doit à tout prix être propre pour sa rentrée »! J’ai envie de dire à tous les parents NO STRESS! Tous les enfants retirent leurs couches un jour -ou un autre 😀 -. Imaginez-vous à 15 ans, faire pipi dans une couche! Non je vous assure, tous les enfants la retireront un jour!!

Seulement ce n’est pas toujours LE jour -moment- que l’on souhaite en tant que parents! Je crois que pour un parent, plus tôt ça arrivera plus vite il sera soulagé!

propreté pot couche comment etre propre retirer couch (3)

Et si, tout simplement, on laissait l’enfant retirer ses couches quand LUI se sentait prêt (et pas quand nous parent, on en avait envie?). C’est « le pari » que j’ai fait pour Misha. Je pense que c’est elle qui sait quand elle est prête à les retirer. Cela va dans le sens de notre façon de voir les choses, dans une idée d’autonomie de l’enfant mais aussi de confiance que l’on laisse à l’enfant et qu’on lui permet d’acquérir surtout. Et ce pari a marché!!

Comment ça c’est passé? Très facilement et naturellement surtout. En fait, il suffit de ne rien attendre de son enfant et ça viendra simplement quand il se sentira prêt! Avant ses deux ans, Misha nous disait souvent lorsqu’elle faisait pipi ou caca. Nous avons donc acheté un pot en lui expliquant son utilité. On ne l’a jamais mise dessus à heure fixe comme on entend souvent, ni forcé à se mettre dessus. Il était dans les toilettes à sa disposition. Au début, elle avait peur de s’asseoir dessus!! Et un jour, sans comprendre ce qui avait changé, elle s’est assise dessus!
Pendant plusieurs mois, elle y est allée de façon irrégulière et sans rien faire dedans en général! Et lorsque l’on a déménagé et juste avant que j’accouche, Misha a commencé à vouloir retirer ses couches. Il y avait quelques ratés mais elle gérait plutôt bien. Et puis certains jours elle voulait mettre une couche. Je pense qu’elle était prête mais il lui manquait un peu de confiance. Je n’ai rien forcé. Pendant plusieurs semaines/mois, elle n’a plus trop demandé à retirer ses couches. Par contre, régulièrement, elle venait sur le pot (souvent quand j’allais moi-même aux toilettes!).
Et puis, il y a quelques semaines, elle m’a demandé de ne pas mettre de couche. Ok, on n’en met pas mais tu vas bien sur le pot ou sur les toilettes quand tu as besoin de faire pipi ou caca! Et c’était bon!

Les enfants sont surprenants et en même temps, c’est naturel! C’est du jour au lendemain que Misha a arrêté de mettre des couches! Quelques mois plus tôt, elle avait essayé mais je pense que c’était encore compliqué pour elle pour les selles. Mais là elle s’est ressentie prête! Et quand je dis que c’est l’enfant qui choisit quand il est prêt et pas toujours quand ça nous arrange! Misha a décidé de retiré ses couches à une période qui n’était pas le plus simple pour moi 😛 On était chez des amis les deux premiers jours (« lui faire confiance » voilà ce que je me répétais!), avec aussi pas mal de route à faire puis la semaine suivant, nous avions des amis qui venaient chez nous donc encore beaucoup de sorties (sans pot ni toilettes!). Mais Misha a géré comme une chef! Elle était simplement prête! Tellement prête qu’elle se gère seule. Elle y va sans nous prévenir systématiquement, elle se déshabille et se rhabille seule!

Je ne lui demande pas si elle a besoin d’aller aux toilettes. Seulement, avant que l’on parte de chez nous, je lui demande d’aller essayer, juste essayer! Je n’ai pas besoin d’être sur son dos pour lui demander toutes les 30 secondes (je l’ai juste fait les deux premiers jours quand on était chez des amis!). Parce quand c’est l’enfant qui est prêt et qui décide de ne plus mettre de couche, il sait très bien gérer seul!

Bref, je n’ai pas de conseils magiques, pas d’astuces pour les parents pressés puisque de toute façon ce sont les enfants qui diront quand ils seront prêts! Faisons simplement confiance à nos enfants! Ils se sentirons prêts à un jour. Leur laisser un pot (simple puisque le pot n’est pas un lieu pour jouer -oui ils font des pots supers évolués pour appâter les enfants!-) à disposition, simplement!

Et il y a toujours les parents des enfants EUX n’ont plus de couches depuis leur un an -ou autre âge hallucinant et pas toujours adapté- qui sont très fiers de le claironner partout après avoir demandé « quoi il ne porte ENCOOOOORE des couches le tien? » 😀 Ce sont souvent les mêmes qui ont leur enfant qui a fait ses nuits à 3 jours, a marché à 7 mois, sait écrire son prénom à 2 mois et a eu son bac à 7 ans 😛

propreté pot couche comment etre propre retirer couch

♥♥♥
Juste deux petits clics pour me soutenir!

famili concours

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

26 réflexions sur “Le pot: un jeu d’enfant en fait!

  1. Et bien voilà je crois que tu as tout résumé avec l’expression ‘leur faire confiance » ! Notre puce n’a plus voulu mettre de couches la journée l’été dernier : il y a eu quelques « ratés » mais on ne l’a jamais grondée. Et puis à Noël elle nous a demandé à ne plus mettre de couches la nuit… bizarrement je n’étais pas méga emballée, j’avais peur de devoir changer les draps tous les matins… et en fait elle était prête !! comme on ne lui en avait pas du tout parlé et bien zéro pression et c’est elle qui a décidé, tout comme Misha l’a fait !! Quelle fierté de se dire qu’elle a fait la démarche toute seule !! J’espère pouvoir « gérer » de la même façon plus tard pour son petit frère !

    • Super!
      Pour la nuit… ça me parait encore bien loin. Avec ses problemes de santé, je la fais boire toujours beaucoup toute la journée, tous les soirs….
      Mais bon, on n’est pas pressé 🙂

  2. Je pensais que tu ferais une partie conseils à la fin de ton article sur comment gérer la première fois que l’enfant veut faire pipi et qu’on est au milieu de nulle part comme… Une plage par exemple ou la première fois dans une toilette publique 😂😂😂😂😂😂😂

    • Misha m’en parle encore du pipi sur la plage « le papa de nathanael il a fait un trou dans le sable c’était les toilettes et on a fait pipi dedans… » Mdr! J’avoue que j’appréhendais un peu sa première semaine sans couche en sortie mais elle gérait bien… leur faire confiance 😀

  3. Encore un article qui me plaît et qui me parle.

    Ma fille a, depuis plusieurs long mois, beaucoup de mal quand on la change. Il faut à chaque fois faire preuve d’une grande imagination pour permettre de changer son langes sans pleures et cris. Donc vers ces 18 mois on a acheter un pot, on l’a mis à sa disposition dans la pièce de vie. Elle allait souvent dessus. Vers 20 mois, on a fait quelques jours de testes sans langes. Mais ça n’a pas été du tout, il était hors de questions pour nous de forcer quoi que ce soit. Vu son âge on avait encore biiiiiiiiiien le temps. Depuis lors le pot est resté à disposition, et il est arrivé quelques fois qu’elle demande qu’on ne mette pas de lange. Ca durait 2-3h, elle allait sur le pot mais ne faisait rien, mais pas d’accident pour autant, simplement elle se retenait. Et aujourd’hui matin elle n’a de nouveau pas voulu son lange…. et à un moment elle a été sur le pot, et là, graaaaaand pipi. Elle a été super bien félicitée, et j’ai vu qu’elle était fière d’elle. Un vrai bonheur.
    Depuis lors on a eu un autre pipi pot, mtn c’est la sièste. On verra comment se passe la suite …. 🙂

    Si ça peut en intéresser certaines, ici pour les déplacements on a ceci :

    http://www.dreambaby.be/ecom/fr/shops/EcomFR/Dreambaby__FR/bebe_bien_soigne_dreambaby/apprentissage_de_la_proprete_bebe_bien_soigne/906682_PETIT__POT__MY__CARRY__POTT

    C’est en Belgique, mais ça doit surement se trouver en France 🙂

    En tout cas un article qui tombe pile le bonjour pour moi 🙂

    • Oh c’est génial ce pot!! Je me disais justement qu’il nous en faudrait un dans la voiture… Quand on est en sorti c’est parfois compliqué pour Misha qui a des problemes de transit de faire caca (la dernière fois, après deux passages dans les toilettes publiques sans succes malgre son envie, elle a proposé de mettre une couche pour faire caca. Et c’est ce qui a débloqué la situation. Et pour moi ce n’était pas un « retour en arrière » mais une réponse a un moment donné!
      Mais je trouve ton petit pot trop mignon!!

  4. Ah la propreté.., on s’est nous aussi posé bcp de questions ( bien qu’aucune pression car école qu’en septembre 2016)… Et puis récemment le pot pourtant à disposition depuis noel a paru bien plus intéressant et en l’espace de quelques jours les couches ont disparus la journée! Maman a été prise de cours et a du en urgence se faire un stock de culotte et de maillot de corps ( tant pis pour les bodie et les pyj 1 pièces achetés d’avance et qui ne sortiront pas de l’armoire). Depuis on a même inauguré les pipi dans l’herbe, les toilette publiques.., avec une petite fille qui semble tout a fait savoir ce qu’elle fait!! 🙂 bref Eline 25 mois quasi propre le jour… Mais qui refuse toujours d’avaler le moindre morceaux ( la aussi nous tentons de lui faire confiance)

    • Mdr pour les bodys et pyjama!!
      Je n’ai encore acheté aucune culotte à Misha, on a récupéré toutes celles de ma nièce! 🙂
      Elle gére super bien , c’est top!

  5. Encore un article plein de bon sens. J’adhère à la théorie mais en pratique ce n’est pas toujours facile de résister à la pression sociale. Entre l’envie de respecter le rythme de son enfant, le fait qu’on n’est pas la seule personne à garder son enfant et l’entrée à l’école qui approche, ce n’est pas toujours facile d’attendre que son enfant soit prêt sans lui mettre aucune pression.
    Mais en tout cas ton article m’a confirmé dans l’idée qu’un jour mon fils aussi sera prêt de lui-même (en espérant que ce soit avant la rentrée 😉).

    • La pression sociale est terrible et forte je trouve! L’entourage, les perosnnes inconnues, la famille…. peuvent mettre la pression à nous parents mais aussi à l’enfant et je trouve que c’est encore plus dur!
      Parfois les vacances, sont le moment idéal des changements/évolution puisqu’on est avec eux tout le temps 😉

  6. Cet article est très intéressant, mais me laisse perplexe…
    Je suis entièrement d’accord de faire confiance aux enfants, et de leur laisser le choix du moment, c’est à dire quand ils sont prêt! Cependant, ce n’est pas aussi simple que ça. Mon fils aîné n’a pas eu ce déclic avant son entrée à l’école, et du coup ça a été compliqué. Pourtant nous avions fait pareil: pot à disposition, quelques livres qu’il aimait bien sur le sujet, pas de pression… Enfin tout pareil que dans votre article. Mais rien n’est venu naturellement… Et là, la question se pose à nouveau pour notre deuxième fils qui a eu 3 ans en avril, et qui rentre à l’école en septembre. Il ne veut pas entendre parler du pot, il préfère garder ses couches. Alors c’est sûr que votre article me laisse songeuse… J’aimerais tellement que ça arrive aussi naturellement que pour Misha, mais comment on fait quand ils ne sont pas prêt et que la rentrée arrive??? Des conseils? Parce que oui à 15 ans on ne fait plus sur le pot, mais l’école c’est à 3 ans…

    Merci et bonne journée

    • Je te souhaite en effet que ton fils accepte de retirer ses couches avant ses 15 ans 😀
      Les vacances, moment où on est dans un cadre différent, plus présent et disponible pour nos enfants peuvent peut etre aidé? Une discussion « sérieuse » avec lui en expliquant que vous voez que les couches ont l’air de ne pas le gêner. Cependant, il grandit et ça pourrait être sympa et plus agréable pour lui de ne plus en avoir »….
      Après, les garçons sont souvent plus longs à ne plus porter de couches!

      Bon courage et patience :=)

      • Merci pour ta réponse!
        En fait, ce que je voulais souligner, c’est que c’est pas parce qu’on les laisse faire à leur rythme qu’ils vont avoir le déclic. Pour plusieurs d’entre vous ça c’est fait tout seul, naturellement et c’est l’idéal! Mais pour certains, ça ne marche pas, car ils auraient besoin de plus de temps, mais l’école nous oblige à leur mettre la pression, et à aller contre nos valeurs éducatives! Je trouve cela bien dommage… Je ne comprends pas pourquoi les instits sont si catégoriques et refusent les enfants qui portent encore des couches. Par exemple, mon fils peut tout à fait gérer ses couches tout seul, il les met et les enlève comme un slip. Du coup ça ne changerait rien pour la maitresse, hormis une poubelle pour mettre les couches… Mais non mes petits loups, il vous faut rentrer dans le moule dès le plus jeune âge! Alors que quelques enfant auraient bien besoin de quelques semaines supplémentaires pour devenir autonome et se débarrasser de leurs couches.
        Belle journée et bon week-end!

        • Oui … c’est le problème de l’école (tout du moins en France) qui ne permet pas à chaque enfant d’être lui-même et de se développer à son rythme. Si encore cela ne concernait que le sujet des couches et du pot …

  7. Le commentaire précédent me parle beaucoup ! C’est facile à dire quand ils sont prêts avant la fameuse rentrée, avant trois ans, à un âge « décent ». Cela a été tellement long pour Pichoune … Oh, elle a été « propre » pour sa rentrée mais l’arrêt total des couches a été très tard ! On s’en fichait, c’est elle qui a décidé et cela a fonctionné mais j’espère sincèrement que ce ne sera pas aussi long pour Choupinou.

    • La décent et cette pression et le regard extérieur!
      Allez, Choupinou se sentira prête pour la rentrée 😉 Mais je comprends vos inquiètudes!
      Gros bisous à vous

      • Oh, nous ne sommes pas inquiets, bien au contraire. Pichoune a toujours tout fait quand elle était prête, quand elle l’avait décidé (passer de la draisienne au vélo, par exemple). Nous les laissons faire mais je comprends que cela ne soit pas toujours simple et il faut pouvoir assumer que leur faire confiance ne veut pas forcément dire qu’ils y arriveront plus tôt ou en même temps que les autres !

  8. Je suis super d’accord avec toi, c’est l’enfant qui doit le sentir.
    Toutefois nous n’avons  » pas eu le choix » de « forcer » un peu les choses car faute de mode de garde l’école s’imposée…
    Jules met encore une couche pour la sieste et la nuit. A la rentrée il devra aller aussi à l école l’après midi ( pas cette année). Or l’école n’accepte pas de couche pour la sieste et je pense qu’il va nous falloir encore forcer l’arrêt de la couche pour la sieste.
    Ca me saoul car ca n’a plus rien de naturel, en plus ca stresse enfants et parents.

    • Misha met « encore » des couches à la sieste et la nuit. La nuit elle n’est pas prête de les retirer puisque je la booste à boire ++ la journée et le soir…
      Mais pour la sieste, il m’est arrivé de ne plus en avoir (pendant 2 jours, il ne m’en restait plus à part celles en vrac dans ma voiture, je les économisais donc), je lui ai donc demandé si c’était bon pour elle et je lui laissais le pot dans la chambre. Et nickel les deux siestes (ouf, c’était dans notre lit!).
      Pour la sieste, j’ai l’impression qu’elle fait parce qu’elle a une couche et que parfois quand elle se réveille, elle ne se prend pas la tête et fait pipi dedans 😛 )!
      Vous avez encore tout l’été 😉

  9. Ma fille a été propre le jour par elle-même l’été de ses deux ans, et toujours sans pousser les choses, la propreté de nuit a été acquise vers 3 ans et demi. Pourtant elle passait ses siestes sans couches, et ce depuis l’acquisition de la propreté de jour…. j’ai senti qu’elle était prête à être propre la nuit l’été de ses 3 ans, mais avec la naissance du petit dernier, elle a repoussé un peu… !!

  10. Oh ça c’est passé exactement comme ça aussi pour Plumeau, on a rien forcé et surtout nous avons attendu de le sentir vraiment prêt avant de retirer ses couches. Et je plussoie à fond ce que tu dis sur cette maudite pression sociale !

  11. Tiens, ca me fait plaisir de lire cet article. Ici on est dans un autre « problème. Il a un peu plus de 2 ans et il refuse de mettre la couche. Quand je propose couche ou calecon, c’est toujours « calecon » mais…. il se fait pipi dessus. Et parfois ne le dit pas. Parfois il le dit, parfois on a le temps d’aller sur le pot mais bien souvent, ca marche pas comme ca.
    Alors je me sens obligée d’imposer la couche quand on sort sinon c’est ingérable.
    J’ai l’impression d’avoir loupé un truc. De pas avoir compris ce qu’il attendait de moi a ce niveau là.
    Il sait a quoi sert le pot, mais a chaque fois que je lui demande s’il a envie, c’est toujours non et 2mn après tout est dans le calecon.
    Et j’ai bien du mal a comprendre pourquoi, dans ce cas, il refuse la couche :/
    surtout que comme toi, je n’impose rien. je le mets jamais sur le pot mais je demande s’il a envie, s’il veut une couche, je mets (sauf qu’il n’en veut jamais 😀 ), je ne m’enerve jamais quand il est mouillé, je reste toujours neutre en fait!
    bref! On est dans le flou depuis un bon mois déjà!

  12. ca me rappelle beaucoup l’histoire ma Zoé!!! elle venait d’avoir ses deux ans en juillet et en sortie à la plage au mois d’aout elle voulait être toute nue, à cet âge la elle peut encore se le permettre!!hihi!!! et je m’aperçois au bout d’au moins une heure de jeux dans le sable qu’elle ne fait pas pipi sur elle, je lui demande si elle veut faire pipi, elle me dit non, elle joue encore et je lui repose la question et là, tranquillement elle me regarde et s’accroupit, fait son petit pipi et repart jouer!!! je suis restée un peu scotchée et déstabilisée!! (je travaille pourtant en crèche mais on est pas professionnelle à la maison c’est bien connu!!!!) quelques jours plus tard elle va jouer dans le jardin il faisait très chaud et elle ne voulait porter qu’un tee shirt (???!!!) elle jouait dans sa petite maison dans l’herbe quand elle sort et vient me dire « tiens maman c’est pour toi! » machinalement je tends la main et je découvre une crotte!!!et oui la coquine avait fait caca dans sa cabane et venait me donner ce beau cadeau!! je lui ai donc proposé d’enlever ses couches et après quasiment pas de pipi dans la culotte juste quelques cacas la première semaine!! l’enfant est des fois plus prêt que nous!!!
    j’ai aussi les sièges auto kiddy et j’avais enveloppé l’assise (le petit coussin) dans un sac poubelle recouverte d’une serviette, j’avais trop peur du pipi en voiture!!pfff!!y’en a pas eu un seul!!!

Et toi, tu en penses quoi? Un avis? un p'tit mot?...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s