La grand-mère du pallier

Suzanne, c’est son prénom.
Un prénom ancien qui revient à la mode. Doux comme elle.
On est née le même jour mais pas la même année, 59 ans nous séparent.
Aujourd’hui, Suzanne fête ses 92 ans!
Hier soir, nous lui avons préparé une surprise, nous avons décoré sa porte d’entrée.

16343652_10155008609971602_1710704140_n

Parfois quand je sors on se croise.
Les petits lui sautent dessus. Enfin surtout Misha, Manolo le fait par imitation. Je rappelle discrètement à Misha, déjà partie en courant « doucement Misha, Suzanne est fragile », j’ai toujours peur qu’elle l’a renverse d’excitation!

Suzanne, c’est notre voisine de pallier. Nous avons les mêmes appartements mais ils sont complètement différents. Lorsque l’on rentre dans le sien, on est plongé dans un faille temporelle s’arrêtant quelques années en arrière. L’air y est doux en hiver et étouffant l’été. Sur sa table basse, un petit poisson rouge. Il y a peu de temps il est mort mais son aide ménagère est allée lui en chercher un nouveau. Elle l’aimait bien son poisson. Elle nous raconte à chaque fois que l’on y va qu’il vient la voir quand c’est l’heure de manger, qu’il l’a reconnait.

Chez elle, pas une poussière ne traîne, tout est à sa place, chaque bibelot, fragile, est toujours au même endroit (oui c’est bien différent de chez nous). Sur sa petite table à côté de son fauteuil, il y a ce verre en plastique jaune, Winnie, qui dénote avec tout le reste plus « daté » de son appartement. Misha est attirée à chaque fois par ce verre et je tente de la retenir d’un non bien ferme! Suzanne lui dit de ne pas y toucher c’est son crachoir… Cela questionne toujours Misha qui n’arrive pas vraiment à comprendre à quoi ça sert à chaque fois qu’on en parle ensuite.
Sur son petit buffet, un crocodile en ivoire attire toujours Manolo. L’envie de le prendre est très forte pour lui et mon avis qu’il n’y touche pas est tout aussi forte! Parce que chez Suzanne c’est comme ça, il y a de nombreuses choses fragiles qui donnent tant envie aux loulous.

Chez Suzanne, il y a de nombreux tableaux aux murs. Des tableaux qu’elle a peint. « Les verseaux sont des artistes, tous les verseaux sont manuels », c’est ce qu’elle me répété à chaque fois. Les dauphins sautant dans les vagues, les perroquets sur les branches et autres dessins que Misha adorent… Elle me dit toujours qu’elle me fera une peinture et j’espère toujours qu’elle oublie de m’en faire une!

16343661_10155008610031602_1971210316_n

Suzanne est toujours très chic. Un chapeau, un manteau, un vernis rouge mis juste avant de sortir, des tuniques… Elle est chic et aime qu’on lui dise! « Oh oui je sais, je suis toujours chic, tout le monde me le dit », cette petite phrase me fait sourire.
Bon parfois, elle va à la boulangerie avec son énorme parka, ses grosses crocs et sa cane et là… elle est tout sauf chic!!

Parfois je l’entends qui arrive sur le parking! Du haut de ses 92 ans, elle conduit encore. Bon, je crois qu’il ne lui reste plus que deux vitesses sur sa voiture: la marche arrière et la première, enfin c’est ce que j’en conclus quand on l’entend arriver!! Un petite twingo turquoise, petite voiture citadine qui l’amène au marché deux fois par semaine, faire ses courses et au club.

Suzanne va « au club ». Elle aime bien et nous en parle souvent. Surement parce que beaucoup lui envie sa fraîcheur et son énergie.

Suzanne a eu un garçon, un seul garçon. Elle me dit souvent qu’elle aurait voulu avoir un autre enfant mais son mari ne voulait pas d’un deuxième garçon. Aujourd’hui, son fils et son mari sont décédés. Il ne lui reste que son petit fils qui habite loin. Suzanne a pu aller le voir l’année dernière, elle était heureuse et fière de me raconter son épopée parisienne, sa manucure semie-permanente offerte par sa belle-fille… Elle est heureuse quand elle parle de lui.

Et puis il y a ses histoires qu’elle me raconte. Juste 2 ou 3, ce sont toujours les mêmes. Elle m’explique fièrement comment son « petits fils est devenu propre grâce à moi » et me donne les conseils pour que je le reproduise sur Manolo. Poliment je la remercie mais lui explique que je préfère que ça vienne de lui. Je crois que Suzanne ne se rend pas compte que les temps ont évolué.

Il y a quelques semaines, en quelques secondes je me suis mise à la détester. L’instant, où chez moi, elle a collé sa main sur mon ventre en disant « oh je savais pas »!! Mouvement de recul de ma part (déjà enceinte, je n’aime pas que l’on me touche le ventre alors quand je n’y suis pas, c’est pire!!), « euh non non, je suis juste grosse ». Elle m’a juste répondu « oh ça aurait pu »… Passé cet événement, qui me renvoit en pleine face mes kilos en trop, on a continué de discuter 🙂 Je suis pas toujours rancunière! 😛

Elle aime quand Misha vient la voir et lui fait des bisous. Et elle en est encore plus fière quand elle est avec des amies! Elle aime me répéter que « les enfants m’aiment beaucoup. C’est parce que je suis douce et que j’ai une voix douce. Les enfants aiment ça. » Et elle aime mes enfants. Elle leur a déjà offert des livres, des tirelires et des peluches « ça me fait plaisir de les gâter ». Elle nous ramène les chapeaux de son réveillon fait avec « son club » et les couronnes des rois. Notre petite carte que nous lui avons envoyé lors de nos vacances trône fièrement dans son salon, accrochée aux murs.

Suzanne, c’est un peu notre grand-mère de pallier.
Suzanne fête ses 92 ans et elle me fait sourire…

FB INS HC vimeo pint

Publicités

3 réflexions sur “La grand-mère du pallier

  1. Pingback: Chez nous ou le plaisir de la vie en appartement! | Tiny la souris

Et toi, tu en penses quoi? Un avis? un p'tit mot?...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s