Un an après l’opération…

Un an et quatre mois pour être exact! Il y a un peu plus d’un an, la nouvelle que j’attendais tant est tombée « Misha allait être opérée »!
J’étais enfin soulagée!! C’est ce que je souhaitais et attendais avec impatience depuis plus d’un an!! Durant cette longue année d’attente, on devait patienter puisque Misha allait grandir et « son problème » allait peut être se résorber seule! Mais en attendant, elle était sous antibio tous les jours pendant presque 2 ans!! Et sous antibio, elle a fait 6/7 pyélonéphrites malgré tout!

« Son problème » c’était un reflux urinaire. Je suis heureuse de pouvoir en parler au passé! Un reflux qui l’a fait souffrir, l’a génée, l’a épuisée et rendue à fleur de peau, l’a fragilisée et épuisée…

C’était en janvier 2016 qu’elle s’est faite opérée. Non sans une petite appréhension pour elle et moi. Je « craignais » le moment où je devrais la laisser puisqu’elle refusait de se laisser toucher ou approcher! Mais les médicaments ont parfaitement aidé à ce qu’elle se sente bien! L’opération s’est bien passée, c’était « la petite opération » comme l’a appelée le chirurgien qui l’a suit.

IMG_9804

Et maintenant? Maintenant j’ai une petite fille qui n’a pas fait de pyélo et infections urinaires depuis 1 an et 5 mois! C’est énorme et c’est génial! Misha se plaint encore régulièrement de douleurs (au ventre, du côté de son rein où elle avait son reflux et ses douleurs) mais qui partent une fois qu’elle est passée aux toilettes!

Elle a toujours et encore besoin de boire beaucoup, d’aller souvent aux toilettes, de ne pas se retenir et c’est là que je suis vigilante à tous ces points! Elle le sait bien et sait parfois très bien l’expliquer et le dire et d’autres fois, je la gonfle à lui demander d’aller plus souvent aux toilettes!

De son opération, elle nous reparle parfois des « plateaux repas » qu’elle a adoré (juste le concept puisqu’elle n’y mangeait presque rien!), de sa douche qu’elle prenait dans un endroit différent et du jour où je l’ai lavée dans la baignoire bébé, du petit film explicatif que l’on avait regardé ensemble mais aussi de sa sonde! Elle en garde un mauvais souvenir, des douleurs et de la peur… Elle en parle et sait bien l’expliquer!
Elle ne me reparle plus de ses scintigraphies et cystographies qu’elle a passé et qui avaient été très dures et traumatisantes! Tant mieux, c’est déjà ça!

Pour ma part, cette année de pyélo à répétitions a été épuisante! C’est aussi l’année de naissance de Manolo et de notre déménagement. Misha était tellement mal! On était en « surveillance » tout le temps! Parfois je sentais « qu’elle couvait », souvent je sentais que « à mon avis elle refait une pyélo » et on allait aux urgences… et c’était reparti pour plusieurs tours! Je refusais qu’elle soit hospitalisée (Manolo avait 15 jours la première fois, puis 1 mois, puis 3, puis…)! Donc on faisait les allers-retours (on était à côté de l’hopital), Misha hurlait et se débattait, Misha pleurait… Elle était mal et ne supportait plus rien!! Mais elle était courageuse… Ma grande si petite!!

Et puis il y avait aussi Manolo… 15 jours, 1 mois… il était toujours avec moi puisque je l’allaitais. Parfois ma mère pouvait me rejoindre et le prenait en portage pendant que j’étais avec Misha! Le plus souvent, je l’avais, contre moi en portage. Il restait toujours calme et dormait. Parfois je le réveillais puisqu’il ne réclamait pas à téter. Il devait entendre Misha pleurait, hurler… Je ne sais pas et je ne saurais surement jamais comment il a vécu cette période là, ces moments-là. Il y a aussi eu une de nos premières séparations, lorsque j’ai accompagné Misha se faire opérer (mes seins s’en souviennent surement encore 😀 ). Mais il est toujours resté calme! Surement parce que je l’avais en portage et qu’il sentait qu’il devait être « discret »…

LULT9102

Voilà, Misha a quatre ans et demi, a fait de nombreuses pyélo ses 3 premières années dont plusieurs dont on est passé à côté… :/ Ce qui a aussi été dur à accepter lorsque j’en ai pris conscience! La semaine dernière, elle a passé son écho de contrôle.
J’étais confiante puisque Misha s’est toujours laisser-faire (aussi surprenant que cela puisse paraître) avec cet échographe. Elle était fier de montrer à Manolo ce qui allait se passer pendant que l’on attendait l’échographe. Et là, je nous ai revu deux ans en arrière. Misha est maintenant « guérie » et Manolo un grand garçon qui est resté très attentif durant le rendez-vous tout en tant très calme…

Misha n’a plus de reflux, comme de l’histoire ancienne, comme si rien ne c’était passé. « Juste » une cicatrice sur son rein gauche. Cicatrice « souvenir » de son parcours…

IMG_9835

Publicités

3 réflexions sur “Un an après l’opération…

  1. Heureuse pour elle, je ne sais que trop ce qu’est la douleur de la pyelo, j’imagine sa detresse et la tienne. Petit frere a bien trouvé sa place, il n’a pas joué les complications, c’est fantastique (le portage et l’allaitement y sont pour beaucoup je pense et tu as tres bien fait 🙏)
    Longue vie de pleine sante a toi et a tes loulous.
    Merci d’avoir partagé cela avec nous 💖
    Bonne journee
    Bise
    Clementine🌺

Et toi, tu en penses quoi? Un avis? un p'tit mot?...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s