Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des signes

Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des signes… Un peu comme une évidence qui ne l’a jamais vraiment été. Petit à petit, j’en prends conscience et m’ouvre plus à ces signes qui s’offrent à moi.

Il y a 2 ans, j’étais incapable de faire un choix, comme souvent d’ailleurs. Ma meilleure amie m’avait conseillé de chercher des signes qui seraient me guider pour prendre mes décisions … Étrange et en même temps, ça m’avait parlé et ainsi aidé à faire des choix.

62129183_2785977164809809_1533637821019979776_n

Alors quand je me retrouve confrontée à mon habituelle incapacité à prendre des décisions, je repense à son conseil. Et je repense à cette phrase « Choisir c’est renoncer » ( après recherche, il s’avère qu’elle est d’André Gide, pour votre -et ma- culture) et donc accepter de ne pas tout avoir et de prendre des risques! Ca ne m’étonne même pas d’avoir du mal à prendre des décisions dans ce contexte là, je n’ai jamais été très douée dans les prises de risques non plus! Alors autant essayer se baser sur quelque chose de plus ou moins concret pour nous aider à choisir et peut être même justifier nos choix! Voilà, je me deviens ainsi ouverte aux signes qui s’offrent à moi.

La journée de samedi, par exemple, a été tellement surprenante, guidée par des signes… Ça a commencé à la librairie. Misha souhaite offrir un livre à une amie pour son anniversaire. On demande conseil à l’adorable libraire. Elle nous montre une collection, et en sort un au hasard… Il s’avère qu’il y a le prénom de l’amie de Misha dans le titre! Misha est tout de suite sous le charme ( elle avait déjà lu un livre de cette collection!). Bon je pourrais aussi parler du livre dans cette collection, avec mon prénom en titre…

J’apprécie cette libraire, la façon dont elle a de parler avec passion des livres. J’en profite pour lui demander conseil pour offrir un livre à la maîtresse de Manolo. Elle m’en présente plusieurs ( que j’adore mais que j’ai déjà prêté à la maîtresse), puis 3-4 sympas que je ne connais pas. Un m’attire plus , en même temps, elle en parle tellement bien! Je le feuillette donc et tombe sur la première petite fille qui a le même temps que la maîtresse de Manolo! J’y vois un signe et pourtant je n’en cherchais pas. Le livre me fait écho avec l’année que Manolo a passé avec elle.

Elle m’en a présenté d’autres ( deux amoureuses de la littérature jeunesse… c’est compliqué de nous arrêter d’en parler)! Dont un livre « différent, plutôt pour les plus grands, moins gais et un peu noir mais superbe »! Un livre sur la dépression, une petite fille qui a un nuage noir au-dessus d’elle. Ce livre me plait, elle m’en parle si bien et les illustrations me plaisent aussi. Elle me montre quelques pages et là… la petite fille s’appelle Misha!! C’est dingue, je pensais justement à elle pour ce livre. Ma Chiqui qui a souvent tendance à dramatiser les choses, prendre trop les choses pour elle et donner l’impression qu’elle porte le poids du monde sur ses épaules…! Bref, ça sera mon prochain achat.

Cette journée n’aura été que succession de signe comme ça! De personnes à qui je pense et qui m’écrivent, de petits détails qui me font échos …

Je pourrais parler des fois où je rêve de choses improbables, de personnes dont je n’ai pas parlé et pensé depuis des mois voire des années et paf, le lendemain quelqu’un va m’en parler!

Tout a un sens ou pourrait prendre sens si on était attentif à ces petits signes.

De même, je pense qu’on ne rencontre pas les gens par hasard! Ils ont tous quelque chose à nous apporter! Parfois ( et je pense le plus souvent) en positif et parfois les rencontres sont plus durs mais sont là pour nous apporter quelque chose, nous faire avancer! Des bouts de chemin à partager, plus ou moins longs et intenses et qui nous font avancer…

Alors j’avance et je reste attentive aux signes, aux rencontres qui sont une évidence, comme avec cette libraire qui a visé  juste à plusieurs reprises, elle-même surprise!

Le cygne est un peu devenu mon animal totem! Il est venu à moi un peu grâce à ma meilleure amie, toujours présente quand j’ai besoin…
D’ailleurs il y a un an et demi, elle me proposait de choisir un des autres prénoms de son futur bébé. Le coup de stress, la pression d’en trouver un « bien et adapté » ! Et puis, Swan est venu à moi! C’est un prénom doux que j’aime bien. Là il prenait tout son sens avec celle qui m’a initiée à être réceptive à tout ça!

Publicités

Et toi, tu en penses quoi? Un avis? un p'tit mot?...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s