Prête pour sa deuxième année d’école!

14087200_10154489276816602_360312120_oEn juillet dernier, Misha quittait l’école avec le sourire. Elle a apprécié sa première année d’école et y est allée toute l’année avec plaisir. A la fin de l’année, je lui avais expliqué, qu’après les grandes vacances « qui durent longtemps », tu iras dans la classe de R.
Les vacances arrivent à leur fin. Elle raconte à tout le monde qu’elle va bientôt aller ‘à l’école de R.’ (bon, pour être exacte ma puce c’est n’est pas « dans son école » mais plutôt dans sa classe). Misha est donc prête pour retourner à l’école avec ce même enthousiasme.

A quelques jours de la rentrée, nous avons pris le temps de préparer « Mon tableau de rentrée » comme elle dit. L’année dernière, j’avais eu l’idée de lui faire un tableau (clic clic) pour se souvenir de petits détails qui la caractérisaient, juste avant de rentrer à l’école. J’aime beaucoup ce petit rituel que l’on a mis en place, cette image un peu plus complète et moins figée que juste une photo avec son cartable le jour de sa rentrée!

rentrée maternelle souvenir premier jour

Lire la suite

★ DIY: son calendrier de l’avent Père Noël tout simple ★

Noël approche à grand pas et lorsque j’étais petite nous avions chaque année un calendrier de l’avent rempli de petits cadeaux. C’était mes grands-parents qui nous le remplissaient, de petites surprises que nous prenions plaisir à découvrir chaque jour. J’attendais le mois de décembre avec plaisir rien que pour ça (puis pour Noël bien entendu!).

Cette année, j’ai hésité à en faire un pour Misha. Elle n’a que 16 mois et je doute qu’elle comprenne vraiment le sens  d’un calendrier de l’avent et du décompte avant Noël. Seulement, j’ai eu envie d’avoir un petit quelque chose qui nous permette de voir Noël approcher à grand pas. Ce calendrier de l’avent est donc plus pour mon plaisir personnel que pour Misha! Et pour le plaisir de Juju, il s’en est repris un Kinder 😉

Mon idée toute simple, je l’avais vu passer l’année dernière sur les réseaux sociaux. Je suis donc retournée sur mon tableau Pinterest de Noël pour retrouver mes idées. Au final, je n’ai pas épinglé grand chose l’année dernière, ce qui est bien dommage! Mais mon calendrier de l’avent Père Noël est bien ! Un grand Père Noël auquel on taille sa barbe un peu tous les jours jusqu’au jour de Noël.

Misha adore lui toucher son nez!
Au passage, Misha a son nouveau sarouel que je lui ai cousu!
calendrier de l'avent père noel à découper tout simple (6)

Pour le réaliser il faut:
* Une grande feuille ou plusieurs feuilles scotchées entre elles (moi j’ai utilisé un rouleau de feuille donné par une de mes tantes)
* Des feutres ou de la peinture (j’ai utilisé de la peinture)
* Un Papy qui sait dessiner (facultatif, sinon on peut se débrouiller seul!)

C’est parti:
* Il suffit de dessiner une tête de Père Noël en haut de la feuille et de lui faire une longue longue barbe. Bon, quand j’ai commencé à dessiner le mien, je n’étais vraiment pas convaincue puisque je dessine très mal! Je suis donc allée voir mon père (le même qui me dessinait sur mon ventre quand j’étais enceinte et qui maintenant fait la BD de Misha in-utéro). En deux coups de crayon il nous dessinait un père noël tout simple et tout joli! C’était parfait!
* Ensuite, on sépare sa barbe en 24 parties que l’on numérote.

tuto diy calendrier de l'avent père noel à découper tout simple

Chaque jour, on coupe une partie de la barbe! Ainsi le Père Noël aura un barbe bien courte pour Noël 😉
Pour Misha, qui n’a encore jamais découpé, j’ai choisi de coller des gommettes sur les numéros.

Une petite bouille mignonne comme tout!
calendrier de l'avent père noel à découper tout simple (5)

Misha aime tellement son père noël qu’elle lui fait plein de bisous!
tuto diy calendrier de l'avent père noel à découper facile

calendrier de l'avent père noel à découper tout simple (4)

Ne sont-ils pas trop mignons tous les deux!!?
tuto diy calendrier de l'avent père noel à découper tout simple (9)

Et vous, vous avez votre calendrier de l’avent?
♥♥♥

Qui vote pour mon blog?
concours1

Rendez-vous sur Hellocoton !

★ DIY: son sapin de Noël en carton à décorer à l’infini ★

Cette année, Misha est encore petite pour tout comprendre de Noël mais j’avais envie de lui faire SON sapin de Noël. L’année dernière, j’en avais vu passer un que je trouvais vraiment sympa, c’est donc celui-là que j’ai décidé de lui faire.
J’avais envie de lui faire un grand sapin (proportionnel à sa taille quand même) pour qu’elle puisse jouer avec et le décorer comme elle le souhaite.

tuto diy sapin de noel en carton et boule reposionnable pour enfant (8)

Pour le faire j’ai utilisé un grand carton (celui de notre télé) que j’ai peint en vert. Je pensais laisser Misha le peindre mais je n’avais plus assez de peinture, du coup pour économiser la peinture je l’ai fait (parce qu’à la différence de Misha, quand je fais de la peinture je ne fais pas de body painting!).
Misha de son côté a « peint » (je parle ici de sa séance peinture et de façon plus générale, comment on peut proposer la peinture avec les jeunes enfants) l’autre partie du carton dans les rouges et blanc (donc rose!).

Au dos de mon carton vert, j’ai dessiné mon sapin. J’hésitais avec un grand triangle tout simple ou avec une « vraie » forme de sapin (ou plutôt la représentation que l’on a du sapin). Lorsque j’ai dessiné le triangle, je l’ai trouvé trop fin puisque mon carton n’était pas assez large à la base. J’ai ensuite dessiné une forme de sapin et j’ai trouvé que c’était plus sympa! Pour cette étape, je déconseille d’avoir un enfant dans les pattes puisqu’on manipule le cutter et que cela prend du temps. J’ai donc découpé au cutter le premier côté du sapin. J’ai utilisé la partie découpée pour m’en servir de modèle pour dessiner l’autre côté. Une fois le sapin tout découpé on admire le travail!! Je vous avoue que j’avais dessiné la forme du sapin assez large pour pouvoir le redécouper en triangle s’il ne me convenait pas! Mais non, le sapin était assez sympa.

tuto diy sapin de noel en carton et boule reposionnable pour enfant (3)

Il ne reste plus qu’à préparer des décorations. Pour ma part, j’ai utilisé le carton peint par Misha pour en découper des boules de différentes tailles. Mais cela peut aussi être fait dans du canson coloré, dans de la feutrine, avec de vraies boules…. Tout est possible et envisageable!

tuto diy sapin de noel en carton et boule reposionnable pour enfant

tuto diy sapin de noel en carton et boule reposionnable pour enfant (7)

Après, il faut choisir quelle attache utiliser pour les boules. J’ai hésité avec de la pâte à fix (bluetack, vous aussi vous connaissez ce mot? Je crois que ça ne se dit plus!!), du scratch ou trouver un système d’attache encore différent. L’idée étant de pouvoir poser, repositionner et réinstaller les boules à l’infini.
Pour le moment, je teste avec la pâte à fix et ça marche bien. Je surveille Misha qui touche la pâte à fix et la retire parfois pour me la donner. Donc cela demande un peu de surveillance. Je pense que le plus simple serait d’utiliser du scratch mais je trouve que cela induit le fait que c’est moi qui choisit l’emplacement où elle pourra les poser et elle ne sera donc pas complétement libre d’installer les boules vraiment où elle veut! Je suis donc toujours en phase d’observation et de tests, si vous avez d’autres idées, je suis preneuse!

En tout cas, le sapin plait à Misha et pour ma part, je suis assez contente du résultat. Je pense que je vais lui préparer d’autres décorations sur des supports différents!

Misha a très vite compris qu’elle pouvait décoller les boules et les réinstaller!
tuto diy sapin de noel en carton et boule reposionnable pour enfant (6)

Photo où Misha est floue (mais le sapin est net 🙂 ) mais je trouvais son expression sympa!
tuto diy sapin de noel en carton et boule reposionnable pour enfant (4)

Pour le fun!
tuto diy sapin de noel en carton et boule reposionnable pour enfant (5)

tuto diy sapin de noel en carton et boule reposionnable pour enfant (2)

Et chez ma soeur, il y a le DIY pour faire un sapin en palette!
♥♥♥

Ca t’a donné des idées -ou non-, alors tu peux voter pour mon blog  (quoi c’est bidon le rapport?! C’est possible en effet 😛 )
concours1

Article sélection à la Une Hellocoton

Rendez-vous sur Hellocoton !

★ Proposer la peinture à Bébé: il fallait oser! {vidéo} ★

Misha n’est plus vraiment un bébé du haut de ses 16 mois et quelques jours mais elle reste une toute petite fille. Il y a quelques semaines, elle a fait de la peinture à la crèche. Le genre d’activité qui fait bien peur à tous les parents et les professionnelles de la petite enfance sont parfois elles-mêmes  intimidées par la peinture avec le jeune enfant.
Le soir-même, dans le hall, il y avait une grande fresque de peinture et en bas de la peinture, il y avait des photos. En plus d’avoir proposé de la peinture aux enfants, les professionnelles avaient réussi à prendre quelques photos du déroulement de l’activité. Quel plaisir de découvrir Misha sur les photos qui avaient l’air de s’être bien amusée!
J’ai su qu’elle avait adoré, qu’elle s’en était mis plein les mains et le ventre (euh, je l’ai vu sur les photos, c’est impressionnant) et qu’elle avait eu l’air de prendre beaucoup de plaisir!

Lâcher prise 🙂
peinture avec les mains bébé  (26)

Voilà, la crèche avait fait ce que je n’avais pas encore pris le temps de faire: lui proposer de la peinture. Mais à partir de quel âge peut-on proposer de la peinture? N’est-ce-pas complètement fou de ce lancer dans ce genre d’activité? Et que faut-il prévoir? Nos murs s’en rappelleront-ils toute leur vie?

Commencer tout en douceur
proposer de la peinture a un bebe interet et propositon d'activité (5)

Les photos de Misha s’éclatant à la peinture m’ont tout de suite donnée envie de lui proposer moi aussi cette activité. Je vous propose de partager mon expérience de maman mais aussi de professionnelle de la petite enfance (Educatrice de Jeunes Enfants).

Le premier contact passe par les mains
peinture avec les mains bébé  (11)

Pourquoi proposer une activité peinture? Je trouve que la peinture est un très bon support sensoriel. Avant de vouloir faire « une oeuvre » dans le sens d’une production finale, je pense qu’il est plus intéressant pour l’enfant de découvrir la peinture, sa texture, la trace que l’on peut laisser avec, les sensations qu’elle procure, ce qui se passe quand on mélange les couleurs…. Donc pour moi c’est vraiment une découverte sensorielle avant même de vouloir faire « un dessin ».

Observer ses mains encore et encore
proposer de la peinture a un bebe interet et propositon d'activité (2)

A partir de quel âge? J’ai envie de dire, déjà c’est quelque chose que l’on propose à l’enfant, soit il en a envie, soit non et dans ce cas, je trouve important de respecter le fait qu’il n’en ait pas encore envie. Je ne sais pas s’il y a un âge précis où on peut commencer, cela va surtout dépendre de l’enfant. Lorsque les enfants sont vraiment petits, ils mettent tout à la bouche puisque c’est par cet orifice qu’ils découvrent les choses et leur propriété (stade oral). A ce niveau de développement, je ne pense pas que la peinture soit le support sensoriel le plus adapté à leur faire découvrir.
Donc dès que l’enfant met moins les choses à la bouche on peut lui proposer.

Découvrir les sensations sur son corps
proposer de la peinture a un bebe interet et propositon d'activité (3)

Comment proposer une activité peinture? En fait, je n’aime pas trop le terme activité qui donne l’impression que c’est quelque chose de très guidé avec une production finale (le joli dessin attendu par Papa et Maman 😉 ). Je trouve que c’est plus quelque chose que l’on va proposer à l’enfant. Donc on peut préparer (j’en parle juste après), puis lui proposer, laisser faire l’enfant voir s’il parait intéressé et s’il n’est pas gêné.

Tout passe par les mains bien mieux maitrisé et plus direct qu’un pinceau
peinture avec les mains bébé  (10)

Comment préparer la peinture? Pour les plus jeunes, je trouve que leur permettre de peindre à même le sol est le plus adapté. C’est au sol qui sont le plus à l’aise pour se mouvoir mais aussi parce que les plus petits ont des gestes pas encore très précis qu’ils maitrisent mal. Dans une chaise et sur une table, ils sont plus contenus et ont plus de mal à bouger comme ils le souhaiteraient.
Donc pour moi l’idéal est de pouvoir se mettre au sol et de proposer un grand support (oui, toujours dans l’idée que faire des petits mouvements n’est pas toujours facile, et donc respecter le format A4 me parait trop dur). Cela peut être de grandes feuilles blanches scotchées entre elles. Pour ma part, j’ai utilisé un carton de télé que j’ai ouvert en deux.
Il faut prévoir de quoi protéger le sol (avec des feuilles de papier journal, une toile cirée prévue pour les activités manuelles, des baches…) ce qui simplifie le nettoyage ensuite. L’avantage des feuilles de journal étalées partout c’est qu’il suffit de les rassembler et de les jeter ensuite.
Il faut bien entendu de la peinture! Je trouve que la liquide présente plus de possibilité et maintenant, on arrive à trouver de grand pot (ou plus petit d’ailleurs) à pas trop cher dans les magasins d’art créatif. Pour mettre la peinture, j’utilise souvent une assiette (en carton ou non), cela permet d’avoir accès à la peinture facilement avec toute la main.
Au niveau des couleurs, je trouve qu’il est intéressant de commencer par les couleurs primaires, ce qui permet de faire des mélanges et d’arriver petit à petit à découvrir par les mélanges d’autres couleurs. En général, je ne propose jamais plus de deux couleurs à la fois ce qui permet d’arriver à faire des mélanges qui ne deviennent pas systématiquement « marron caca »! Et parfois je rajoute en plus du blanc ou du noir. Donc pour résumer, du bleu et du jaune, ou du jaune et rouge, ou du rouge et du bleu avec la possibilité de rajouter du blanc ou du noir.
Et pour le matériel, pour les plus jeunes et pour les premières fois, je trouve que les mains sont la meilleure façon de découvrir les choses. Donc je ne propose pas de pinceaux, ni de rouleaux ou autres ustensiles. Les jeunes enfants maitrisent mieux leur main avant d’arriver à maitriser des accessoires.
Et la tenue?? Allez, soyons fou, laissons les en couches! Mais pour cela, il faut que la pièce soit assez chauffée (ce qui n’est malheureusement pas le cas chez nous). En couche, l’enfant sera libre de ses mouvements et pas de stresse du « vêtement sali »!
Et avant de se lancer, une dernière chose, il faut anticiper sur la fin de l’activité!! Soit prévoir un chemin sans encombre jusqu’à la baignoire (ce que j’ai choisi), soit prévoir un gant humide d’eau chaude (voire même une petite bassine). Et avoir un gant à disposition est toujours pratique je trouve!

Misha a passé beaucoup de temps à se toucher les jambes avec les mains pleine de peinture
peinture avec les mains bébé  (31)

Alors on se lance? Une fois que tout est prêt, on peut proposer à l’enfant de venir voir et de faire de la peinture. Je trouve que l’idéal est de le laisser découvrir par lui-même et à son rythme. Il ne veut pas toucher, on peut lui montrer en le faisant nous même avec notre corps (nos mains) mais on ne lui impose pas.
Et donc c’est l’éclate… ou pas! Je n’ai même pas besoin d’intervenir avec Misha. Elle découvre toute seule, se met de la peinture sur les mains, fait glisser ses mains pleines de peinture sur son ventre, sur ses jambes. Elle regarde ses mains, observe la peinture… Il se passe tant de choses que j’aime observer, toutes ses découvertes qu’elle fait!
J’ai laissé faire Misha et je sais que cela fait peur a beaucoup parce que « la peinture c’est salissant ». Mais une bonne douche suffit à faire partir la peinture.
A la fin, Misha était donc pleine de peinture (cette fois-ci, elle s’est peint les mains et les jambes) et le carton aussi. Le grand carton lui a vraiment permis de s’exprimer sans être contenu ni limité.

Misha a aussi peint avec ses pieds et ses jambes, avec de grands mouvements de jambes (j’aime la voir si à l’aise dans son corps, merci la motricité libre!)
proposer de la peinture a un bebe interet et propositon d'activité

Et après? Une fois que le carton recouvert de peinture a séché, je l’ai laisser dans notre entrée à sa hauteur. J’ai été surprise de voir le nombre de fois où elle est allée la toucher, la regarder et m’en a parlé (mais je ne comprends rien à ce que me dit Misha, du haut de ses 16 mois!). J’ai trouvé intéressant de lui laisser toucher, regarder ce qu’elle avait fait!
Voilà, en fait la peinture demande de savoir lacher prise et de laisser son enfant découvrir tout simplement!

Et puis elle a fini par goûter la peinture, ce qui fait partie intégrante de la découverte!
peinture avec les mains bébé  (3) peinture avec les mains bébé  (5)

Taper dans les mains et s’éclabousser le visage
proposer de la peinture a un bebe interet et propositon d'activité (4)

Et voilà le carton une fois que Misha a eu fini de peindre!
peinture avec les mains bébé  (6)

Et une dernière photo qui montre bien l’amplitude de ses mouvements. Je trouve qu’on sent qu’elle vit sa peinture, se donne à fond!
peinture avec les mains bébé  (34)

Et pour finir, une petite vidéo faite durant sa découverte de la peinture

Et vous alors, vous avez déjà essayé? Vous avez envie d’essayer? Des appréhensions?

♥♥♥

Vous pouvez toujours me soutenir et voter pour mon blog 
concours1

Rendez-vous sur Hellocoton !

★ Les lacets liberty pour homme, fallait oser {mariage} ★

En juin dernier, lors du seul et unique week-end de beau temps, nous sommes allés au mariage de mon amie Mumu!
Et qui dit mariage, dit tenue de mariage! Je ne vais pas simplement vous parler des lacets que j’avais préparé pour Juju. Je vais vous parler de ma démarche d’essayer de nous assortir tous les trois pour ce mariage.

C’est donc 15 jours avant que j’ai commencé à m’activer pour réfléchir à ma tenue (que je n’avais pas) ainsi qu’à celle de Misha… et aussi de Juju! A ce moment là, il m’a fallu quelqu’un d’un peu plus objectif que moi (oui, avec moi et pour moi, tout est moche et je fais grosse :-)… si ça se trouve je suis objective!), bref, je suis allée voir ma mère!
Misha glissait dans mon super mei-tai Ptitsy Moloko et nous sommes allées arpenter les rues de Nantes à la recherche de LA tenue parfaite! Pour moi la tenue parfaite, c’est une tenue où je me sens à l’aise, où on ne voit pas mon ventre (non, je ne l’aime pas!) et qui soit un minimum « confortable »! Je vous épargne l’essayage des nombreuses robes, des « oh regarde celle là elle est jolie » de ma mère et des « non mais c’est moche ça Freddy! Je ne mettrais jamais ça! ». Et puis nous avons fini par trouver notre bonheur, MON bonheur, ma robe quoi! Une robe noire (oui quitte à dépenser de l’argent autant pouvoir la remettre!) toute simple, qui cache mon ventre, qui a de l’allure et dans laquelle je me sens bien! La robe parfaite à mes yeux!

Mais j’aime l’idée qu’un couple soit « harmonieux », qu’il y est un petit quelque chose en commun, une petite touche qui permet de relier le couple! Il nous fallait donc un « fil rouge », surtout que je voulais que Misha soit aussi assortie avec nous.

Et pour notre « fil rouge », j’ai choisi un liberty que j’affectionne particulièrement: le liberty mitsi rouge! Je l’avais découvert lorsque j’étais enceinte et Mamy l’avait utilisé pour faire un bloomer à Misha (oh la, ça nous ramène un an en arrière, quand Misha avait de « bonnes » joues!) et des petits bavoirs. Je l’aime beaucoup, je le trouve très lumineux, parfait pour réhausser ma robe noire toute simple!

Voici donc les détails de notre fil rouge:
Pour Juju, je lui ai fait des lacets en liberty. Pas de grands DIY parce que c’est vraiment trop simple! Je lui avais acheté un cordon de liberty mitsi à la Droguerie pour remplacer ses lacets noirs! Cela donnait une jolie pointe subtile et discrète et en même temps trop sympa!! C’est le détails de nous trois que j’ai préféré! Au mariage, beaucoup des garçons lui ont dit « oh, je n’aurais jamais osé et assumé des lacets comme ça »! Et bien Juju a assumé et il a surtout bien apprécié d’être accordé avec Misha et moi! Je voulais aussi lui trouver une paire de chaussettes roses mais en m’y prenant si peu à l’avance (qui a dit « du grand toi »? qui???… et bien il a raison!) je n’ai pas trouvé une paire en 45, pas trop chère et du bon rose!

Bon, sur les photos, vous pourrez constater (et maintenant que je le dis, vous n’allez voir que ça!) que les chaussures n’étaient pas encore cirées!

 accessoires mariages liberty mitsi (15)

accessoires mariages liberty mitsiaccessoires mariages liberty mitsi (3)

Pour Misha, j’ai customisé une paire de chaussure que j’avais cousu il y a plusieurs mois et que je n’avais jamais finalisé (il manquait une décoration sur le devant). Elles étaient donc cousues et prêtes à l’emploi! J’ai utilisé sa perforatrice (la même que pour ses faire-parts) à papier pour perforer le tissu. Et voilà, deux petits papillons cousus sur ses chaussons!
accessoires mariages liberty mitsi (7)

Et puis, j’ai refait mon bracelet pour qu’il soit plus lumineux parce qu’à force de le porter depuis plus d’un an, il était un peu défraichi! Et j’ai préparé deux papillons pour faire des barrettes à Misha (une de rechange « au cas où » on en perde une!).
accessoires mariages liberty mitsi (8)

Nous avons aussi rajouté un petit papillon dans le dos de ma robe pour la resserer
accessoires mariages liberty mitsi (11)

Et puis quelques jours auparavant, j’avais profité de l‘Atferwordk l’Oréal pour choisir un vernis assorti au liberty!
accessoires mariages liberty mitsi (10)
accessoires mariages liberty mitsi (9)

accessoires mariages liberty mitsi (12)

♥♥♥

Si le coeur vous en dit et si vous appréciez mon blog, vous pouvez voter pour mon blog , en cliquant simplement sur l’icone  Famili dessous puis en cochant la petite case! C’est tout simple, sans inscription et vous pouvez le faire tous les jours! Et ouais!! Et puis ça me fait plaisir 😉
concours1

Rendez-vous sur Hellocoton !

★ DIY: LE cadeau de fête des pères ★

Pour cette première fête des pères, j’avais envie de préparer un joli cadeau… pas pour mon père mais pour Juju, le père de notre petite Puce! C’était sa première fête des pères, j’avais envie de marquer le coup… sans faire pour autant les empreintes de Misha dans la pâte à sel 😉 .

Pas d’empreinte, mais nous avons fait ça
cadeau fête des pères affiche et cadre (3)

J’étais partie sur l’idée d’une affiche encadrée, j’avais d’ailleurs épinglé pas mal de choses sur mon tableau pinterest (aussi bordélique que je peux l’être!). Mais rien ne correspondait vraiment à ce que j’avais comme représentation.
Et puis il y avait ce tableau que j’avais vu passer pour la fête des mères. J’avais envie de quelque chose comme ça pour Juju. Je n’ai rien trouvé (ou un sympa en anglais mais la traduction était « bizarre »). J’ai donc décidé de le refaire en m’en inspirant énormément. J’ai donc repris quasiment tous les mots que j’ai bien sûr mis au masculin! J’ai choisi de jolies polices d’écritures (euh, merci Fred 😉 ), des tons de bleus et voilà, j’avais mon affiche comme je l’avais imaginé.

Voici l’affiche réalisée par moi-même (et faite avec mon père sur son ordi… puisque sur mon nouveau/ancien, je n’ai pas encore de traitement de texte installé!)
affiche fête des pères

Et puis dans un coin de ma tête, j’avais une idée de photomaton. Cela fait super longtemps que j’avais envie d’aller tester le photomaton du Lieu Unique. Une pièce de 2 euros et c’est parti pour 4 coups de flash, avec un vrai bruit de flash comme autrefois (je pense que ce sont de vraies ampoules d’ailleurs!). On attends 4 minutes et là, les 4 photos apparaissent à la queue leuleu.
Je suis donc allée avec Misha à ce photomaton. Nous sommes reparties avec nos 4 photos qui ont un côté très rétro. Je les adore, je trouve que Misha ressemble à un « Bébé d’autrefois », elle est trop chou à chercher d’où venait ce gros bruit et cette lumière! J’ai hâte de retourner en faire d’autre à trois!
Et puis si vous aussi vous voulez vous amuser, il y a la photocabine sur internet, c’est marrant aussi!

Photos prises au photomaton… (j’étais coiffée et maquillée puisqu’on venait de faire des essais pour le mariage dans 2 semaines!)
cadeau fête des pères affiche et cadre (2)

J’avais donc mon affiche et nos photos d’identité « rétro »… Un p’tit tour chez le suédois pour trouver mon bonheur: un cadre avec trois emplacements. C’est tout à fait ce que je voulais parce que je pensais mettre une photo de Juju et Misha lorsqu’elle était bébé.
Et voilà, j’ai tout mis dans le cadre, j’ai cependant mis une photo de Juju et Misha récente! Le résultat correspond assez à ce que je souhaitais, il y a juste les photos d’identité qui font un petit peu vide! Mais nous devons y retourner tous les trois, je pense que l’on complétera ainsi la première case!

Le résultat final!
cadeau fête des pères affiche et cadre

Et vous, vous avez fait quelque chose?

Un cadeau fait avec beaucoup d’amour pour les mardis tout doux de Maman@home.

♥♥♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

★ DIY: ses petites bouteilles sensorielles ★

Misha ne manque pas de jeux! Elle a beaucoup de hochets et autres jouets en bois, quelques plastiques et un ou deux musicaux. Mais voilà, j’avais aussi envie de lui proposer autre chose. Elle aime beaucoup jouer avec tout… ce qui n’est pas initialement un jouet! Après l’avoir observée jouer avec un grand intérêt avec une bouteille d’eau, c’était décidé, j’allais lui faire des bouteilles sensorielles.

bouteilles sensorielles (4)

Attention, préparez-vous à faire du « grand bricolage », d’un niveau très très très élevé! Ce n’est pas à la portée de tous, mais je pense que vous allez pouvoir y arriver 😀 !!

Qu’est ce qu’il faut pour faire des bouteilles sensorielles?
-Des bouteilles d’eau vide. J’en ai cherché des assez solides mais ce n’est pas évident parce qu’avec la folie du recyclage, les bouteilles d’eau sont de plus en plus fines.
– Différentes choses à mettre dans les bouteilles: des plumes, de l’eau colorée ou non, du riz ou de la semoule, des clochettes, des petites boules de laine, du papier, des billes…
– Un pistolet à colle ou de la super glue

bouteilles sensorielles (5)

Alors, comment fait-on?
– On boit l’eau des bouteilles (oui, on ne gache pas!), on les lave/rince et on les laisse sécher.
– Une fois qu’elles sont sèches, on les remplit de petites choses. Un peu de semoule dans une pour faire du bruit (comme des maracas), des plumes pour l’effet léger et silencieux, des grelots pour le son qu’ils apportent, de l’eau colorée pour observer le mouvement de l’eau, des pompons, des noisettes (parce que j’avais ça sous la main!).
En fait, on peut y glisser ce que l’on veut à l’intérieur. J’ai prévu d’en faire une avec de l’eau et de l’huile et une autre avec de l’eau et du savon.
– Puis on colle le bouchon avec le pistolet à colle (étape que je n’ai pas encore fait, mon pistolet étant au grenier! Mais Misha n’arrive pas du tout à ouvrir les bouteilles!).

bouteilles sensorielles (1)bouteilles sensorielles (2)

Et alors?
Et bien Misha a adoré les découvrir. Elles ont vraiment retenu son attention! Elle les a observées, secouées (surtout celle avec la semoule), touchées, retournées…
Elle en préfére certaines plus que d’autres. Régulièrement, je lui en fais de nouvelles suivant ce que j’ai sous la main. La bouteille faite avec des noisettes n’était vraiment pas « anticipée », mais j’avais une nouvelle bouteille vide sous la main à côté des noisettes!
On peut en faire à l’infini, enfin, si on a de la place à l’infini pour les stocker aussi!

bouteilles sensorielles (3)

bouteilles sensorielles (6)

Et toi, tu fais des p’tits trucs comme ça pour ton petit? Je suis d’ailleurs preneuse d’idées!

♥♥♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

★ DIY: créer une envolée de papillon ★

Un papillon par ici, un autre par là et voilà comment une envoléé de papillon s’est créée dans la chambre de Misha. Parfaitement assortie aux boules japonaises que j’avais customisé, cette envolée apporte une pointe de légereté dans sa chambre.
Pour la réaliser, j’ai utilisé la perforatrice papillon stampin’up comme pour ses faire-parts, achetée à Géraldine. J’ai utilisé les mêmes couleurs de canson que pour ses boules japonaises. Et le plus long a été de les punaiser sur le mur ( avec des petites punaises transparentes trouvées par ma mère (merci!)).

Je n’ai pas encore pris une photo complète de sa chambre de jour mais vous pouvez la voir à la lueur de ses boules de la case du cousin Paul en cliquant ici ou en allant voir les photos faites par Fred.

♥♥♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

★ La douceur de sa chambre ★

Doucement on rentre dans sa chambre, Misha dans nos bras. Nous allumons sa petite guirlande. Ses petites boules roses, violettes, blanches et grises donnent le ton. Le moment du couché est un moment calme et plein de douceur. Une fois glissée dans sa turbulette, elle retourne dans nos bras. Un petit calin contre son Papa ou contre moi, des petits bisous, des petits mots d’amour et une grande respiration pour avoir une dernière fois son odeur.
Et voilà, nous laissons Misha dans son lit, calme et apaisée prête à s’endormir. Nous éteignons la guirlande, sortons et lui souhaitons un dernier « bonne nuit »…

Guirlande La case de cousin Paul

Moïse familial, meubles stuva Ikéa, horloge Moulin Roty, boule japonisante customisée maison avec des papillons et tapis Vertbaudet et « Bébé maison » 🙂

Tableaux des Pachats Moulin Roty, Mobile Basile Moulin Roty, lit Ikéa,
cartons de couches vides comprenant (un avec les habits trop petits que je garde, un que je compte revendre et un à rendre à Elise) et bazar sur sa table à langer.
Dans le fond, il y a les fenêtres donnant sur notre chambre (c’est de là que je regarde Misha quand elle dort/se réveille!)

Envolée de papillons faite maison tout comme la customisation des boules japonaises.

Bientôt les photos de sa chambre de jour
♥♥♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

★ Le jour où j’ai créé son faire-part girly et unique ★

★ C’était pour moi une évidence!!! ★
★ Le faire-part de Misha serait home-made ★
★ Il ne restait plus qu’à trouver l’inspiration et les couleurs… ★

Comme je ne suis pas très originale, je voulais du rose. J’avais envie d’étoiles ou de papillons. Et puis j’aimais bien le principe de la petite pochette que j’avais faite pour annoncer sa naissance à la famille. Après avoir flanée sur internet, m’être inspirée d’ici et , je me suis lancée dans la création d’un faire-part! C’est ainsi que le faire-part de Misha est né 😉

Les petits papillons ne sont pas collés mais cousus, ce qui me paraissait colossale comme préparation. J’ai donc demandé de l’aide à Elise. A deux, ça a été très rapide à faire. En à peine plus de deux heures, les 80 faire-parts étaient cousus, leurs pochettes dessinées et découpées! Nous les avions préparés au mois de juin puisqu’ils demandaient beaucoup de préparation et donc de temps (chose que je n’avais pas envie de « perdre » après mon accouchement).

Découpage des papillons
(Perforatrice Stampin’up achetée ici et petite perforatrice vient de chez Artémio)

Découpage des petites pochettes puis ajout du papillon,
Préparation des enveloppes avec les adresses imprimées par Juju

Découpage des photos (après les avoir faites imprimer sur internet)
Puis un petit coup de perforatrice pour arrondir les angles

Remplissage du « texte à trous »

Découpage des rubans

Assemblage des deux parties (présentation de Misha et de sa photo) avec les rubans

Rangés dans la petite pochette

Et hop, dans les enveloppes!
J’ai rajouté un papillon dessus pour celle que je n’envoyais pas par la poste!

Au final, je suis assez contente du résultat, ils me plaisent toujours autant!

♥♥♥

Rendez-vous sur Hellocoton !