★ La crèche collective: le bon choix? ★

Après un an en tête à tête avec ma fille, il faut que je retourne chercher du travail. Mais pour cela il faut aussi trouver une solution pour que Misha passe de bonne journée. On a donc été amené à se poser la question du choix de garde.
Crèche, assistante maternelle?

Cela va faire un an, dans quelques jours que je passe mes journées auprès de ma fille. Nous avions fait le choix, avec Juju, que je reste les premiers mois auprès de Misha. Cela me paraissait très important pour elle, pour moi et pour nous. Je trouve qu’un enfant en bas-âge à plus sa place auprès de ses parents qu’en structure collective ou chez une ass’ mat’. Ce point de vue et ce choix était le notre et nous avons eu la chance et les moyens de pouvoir aller jusqu’au bout de nos envies. Je suis bien consciente et je respecte le fait que tout le monde n’a pas nécessairement envie de passer ses journées avec son enfant ,n’a pas les moyens de ne pas retourner travailler et ne voit tout simplement pas les choses comme nous.
J’ai apprécié cette année, j’ai pris beaucoup de plaisir à rester auprès de Misha, à pouvoir l’allaiter sans avoir à tirer mon lait et à pouvoir continuer mon allaitement au délà des 6 mois en exclusif. Tous les jours, j’ai pu l’observer grandir, évoluer, découvrir de nouvelles choses. Nous avons lu des livres, beaucoup, chanté des chansons (merci à mon métier d’EJE pour en connaitre autant), fait des balades, pris du temps avec la famille (Papy et Mamy principalement et Tata Salomé lors de nos pic-nics hebdomadaire à la fac) et parfois nous n’avons rien fait de particulier!
Cette année est passée drôlement vite et nous pensions aussi à « l’après ». Il nous fallait penser et trouver un mode de garde qui nous convienne à tous les trois.

Il n’y a pas énormément de possibilité, j’en vois principalement 3: le cercle familial, les assistantes maternelles ou les structures collectives.
* Le cercle familial: ce n’était pas possible pour nous. Mais de toute façon, je trouve que c’est une solution assez délicate au quotidien. Considère-t-on le grand-parent/la tante qui garde notre enfant comme le Papy, la Mamy ou la Tata ou comme quelqu’un qui garde. Je me pose cette question dans le sens des places et rôles de chacun. Une place de grand-parent est différente qu’une place de « nounou », les attentes et les positionnements ne sont pas les mêmes. Et puis à une assistante maternelle, qui est sous contrat et payée pour garder notre enfant, on peut lui faire part de nos requêtes, de nos demandes, de ce que l’on souhaite et vaguement « exiger » que cela soit respecté. Tandis qu’à la famille, on peut aussi leur faire part mais un grand-parent à aussi un rôle de Papy et de Mamy et donc un positionnement qui légitimement changer du notre. Par exemple, les grands-parents qui ont des règles différentes parce que « on est son papy et sa mamy » est tout à fait normal je trouve, mais je doute qu’au quotidien on puisse vraiment apprécier ce genre de chose. Et puis à quel moment le papy et la mamy redeviennent-ils simplement grand-parent et non plus « la personne qui garde l’enfant »?! Bref, pour moi, cela me parait un compris délicat, compliqué et source de conflit.
Ce n’est vraiment pas une solution qui me conviendrait au quotidien!!!

* La « nounou », c’est à dire une assistante maternelle. Franchement, je vais planter le décor: je ne me voyais pas laisser Misha à UNE (ou un d’ailleurs) inconnue! Je pense qu’en étant professionnelle de la petite enfance, je suis bien plus exigeante dans mes attentes envers la personne qui va s’occuper de Misha. J’ai des valeurs que tout le monde ne partage pas (et ne connait pas), des envies un peu spécifique parfois. L’exemple le plus simple, le plus concret et au centre de l’éducation que nous apportons à Misha: la motricité libre. C’est vraiment le coeur de notre éducation, la base de son développement psychomoteur mais pas seulement. C’est pour simplifier, la laisser découvrir les choses par elle-même. Vous me direz « tout le monde fait ça » et bien je ne suis pas d’accord. Nous n’avons jamais assis Misha avant qu’elle ne sache le faire d’elle-même (il y a donc 10 jours!), nous ne la mettons jamais débout et nous ne la ferons pas marcher tant qu’elle ne sait pas le faire (et elle n’y partait pas prête du tout!). Même si je l’explique aux gens, je crois que c’est peu compris! Alors des ass’ mat’ qui fonctionnent en motricité libre ça existe bien mais il faut les trouver les connaitre! Et puis, je n’avais pas envie que Misha se retrouve devant la télé toute la journée (ou au moins avec la télé en fond…) oui je sais, ce n’est pas partout mais là encore ce n’est qu’un exemple! Chez nous, nous ne regardons la télé que le soir (en gros à partir de 20h, donc Misha est couchée). Mais je pense que le fait de travailler auprès des enfants fait que j’ai une certaine façon de concevoir leur accompagnement au quotidien que l’on ne retrouve pas souvent chez les assistantes maternelles malheureusement. En même temps, je trouve qu’elles ont malheureusement une formation très limitée! Que veux-tu voir en 60h de formation, je trouve ça bien dommage! Mais bon c’est un autre débat.
Et j’avais aussi dit, enceinte, que j’étais prête à laisser Misha chez une ass’ mat’ si j’en connaissais une! Lorsque j’étais sur Tours, en stage dans un multi-accueil (accueil collectif et accueil familial), j’ai pu rencontrer différentes ass’ mat’ et il y en avait des supers à qui j’aurai laissé Misha sans aucun problème!! Mais voilà, sur Nantes, je ne connais personne.

* Et puis, il reste l’accueil collectif (autrement dit, les crèches, multi-accueil et les haltes-garderie). Une structure adaptée (normalement) aux enfants, avec une équipe pluridisciplinaire et donc complémentaire qui travaille ensemble auprès des enfants. Ce travail d’équipe permet de réfléchir à plusieurs et donc de se remettre plus en question sur les pratiques, de pouvoir mettre en place des projets, d’avoir tout simplement un projet d’établissement, avec des lignes directives qui vont donner sens aux pratiques. C’est super beau écrit comme ça!!
Souvent les parents disent que la crèche socialise avant l’école. Ils n’ont pas tord mais en même temps, les enfants qui ne sont pas allés en crèche sont-ils réellement moins sociables (des enfants sauvages ?! 😉 ). Pour moi, les structures collectives ne sont pas un passage obligatoire et nécessaire avant l’entrée à l’école mais là aussi c’est un autre débat.
Voilà, la crèche est souvent perçue comme le lieu incontournable et le meilleur pour l’enfant. Mais je pense que les parents n’ont jamais passé une journée à la crèche.

La crèche pour les enfants, c’est passer une journée (souvent une dizaine d’heures), toujours entouré d’autres enfants et donc de bruit, beaucoup de bruit. Un « doux » mélange de discussion à base de « babababa », de cris (aussi bien de rire, que d’énervement et de fatigue), de pleurs, de bruits de jeux (que c’est drôle de faire grincer la dinette sur les vitres, de taper avec les jeux sur le toboggan…)… Un univers parfois explosant suivant les heures! Et être avec les copains c’est bien mais parfois c’est pesant pour eux aussi!
Et puis la collectivité, c’est bien beau mais ça demande aussi de la patience pour les enfants! Pas facile à 6 mois de devoir attendre son tour le midi, pas évident à 12 mois de voir les copains manger et d’être là à attendre qu’une professionnelle ait fini avec un enfant pour prendre son repas. Parce que quand ils sont petits, les enfants mangent individuellement et cela demande du temps! On a d’ailleurs parfois l’impression de passer notre temps à s’occuper des repas (facilement 2heures le midi puis arrive le gouter!).
En collectivité, on essaye aussi de respecter au mieux le sommeil des enfants mais que faire lorsqu’un enfant en réveille un (dans le meilleur des cas) autre? Bah, il dormira mieux à la prochaine sieste -ou pas-!!

Ce n’est pas un portrait très positif de la collectivité mais je trouve que lorsqu’on ne connait pas, on ne se rend pas toujours bien compte de tout ça! Non, je n’essaye pas de vous faire peur avec la collectivité, non je n’essaye de vous faire culpabiliser ou de vous faire fuir 😀 !! Il y a aussi de très beaux moments, des liens qui se tissent entre enfants, des activités et un environnement adaptés aux besoins des enfants…
Seulement je trouve que la collectivité n’est pas très adaptée pour les bébés. Lorsque ces derniers ne sont pas en capacité d’attendre seul (et de s’occuper un peu seul) et ne sont pas un minimum autonome (dans leurs déplacements entre autre), cela peut être plus difficile pour eux de passer une journée en collectivité.
En grandissant, les enfants arrivent à s’occuper seuls plus facilement lorsque les adultes ne sont pas directement disponible et le rythme que leur impose la collectivité est aussi plus approprié à leur âge.

Et Misha dans tout ça?! Nous avons donc fait le choix de demander une place en crèche pour elle et nous avons eu la chance d’en avoir une!! Parce qu’entre vouloir et l’avoir il y a aussi une grosse marge d’ailleurs!
Malgré tout ce que j’ai écrit sur les structures collectives, c’est ce que nous voulions pour Misha (cf mon passage sur les ass’mat’).
Misha est donc rentrée en crèche la semaine dernière. Elle a commencé son adaptation et passe petit à petit plus de temps à la crèche!!

Et toi, comment as-tu fait garder ton enfant?! ou comment envisages-tu de le faire garder?

20130903-212306.jpg

Bon, cet article a été écrit en juillet, depuis Misha s’est très bien intégrée à la crèche!

♥♥♥

Si le coeur vous en dit et si vous appréciez mon blog, vous pouvez voter pour mon blog , en cliquant simplement sur l’icone  Famili dessous puis en cochant la petite case! C’est tout simple, sans inscription et vous pouvez le faire tous les jours! Et ouais!! Et puis ça me fait plaisir 😉
concours1

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

★ Le casse-tête des vêtements qui doivent être « marqués » {entrée en crèche}★

Misha a fait son entrée en crèche la semaine dernière. Elle va maintenant y passer ses journées avec d’autres enfants, pleins d’autres enfants. Dans le règlement de la crèche (oui, je l’ai entièrement lu, je trouve ça important, on y apprend souvent beaucoup de choses!), il est noté, en gros, que « si les vêtements sont perdus et n’ont pas été notés, ils ne seront pas recherchés ». Ce que je trouve tout à fait compréhensible! Quand je travaille en crèche, je sais qu’il est compliqué de repérer tous les vêtements des enfants, de les reconnaitre sans se tromper. Alors quand on se retrouve à partir à la recherche d’un gilet retiré et semé par un enfant ce n’est pas toujours évident (pour rendre le truc encore plus sympa, multipliez-le par le nombre d’enfant).

En tant que « nouvelle maman en crèche » (j’ai plutôt l’habitude d’être du côté des professionnelles!), j’essaye de faire les choses bien! Après avoir lu le règlement, j’ai du réfléchir à une façon de noter les vêtements de Misha. Ma première pensée est allée pour les étiquettes comme quand j’étais petite, celles que l’on commande en mercerie blanches avec le nom écrit en rouge. Ensuite, il faut passer des heures à les coudre sur les vêtements! Très peu pour moi, cette option m’était juste impossible!! Les temps changent et les choses évoluent!

Et puis j’ai repensé à la façon dont Elise et Copine avaient noté les affaires de leurs petits il y a 3-4ans. J’avais trouvé ça top, simple, rapide et super efficace, sur du long terme aussi!

La solution, ce sont les étiquettes « A-qui-s ». Ce sont des étiquettes personnalisables et thermocollantes. J’ai d’ailleurs récupéré plusieurs vêtements pour Misha qui appartenaient à Aïko quand elle était petite, et bien 4 ans plus tard, les étiquettes sont toujours bien collées! Et Nils et Aïko en avaient aussi sur leur doudou, lavés très très régulièrement, les étiquettes n’ont pas bougé non plus!

J’ai apprécié les jolis coffrets/enveloppes pour ranger les étiquettes. Et j’ai encore plus apprécié puisque Elise et Copine m’ont dit qu’il y a 3-4 ans, cela n’était pas si bien présenté! Je trouve ça super que A-qui-S ait pu faire aussi évoluer son packaging parce que mine de rien, ça compte aussi!!
a-qui-s étiquettes personnalisables thermocollantes et autocollantes (3)

Les étiquettes sont personnalisables, avec Juju (oui, nous avons pris cette mission très à coeur) nous avons choisi la couleur et la police d’écriture et le petit dessin. C’est simple, rapide et ludique et ça permet d’avoir de jolies étiquettes personnalisée.
Il y a aussi des étiquettes autocollantes très résistantes que l’on peut utiliser pour noter un biberon, une boite à gouter, des lunettes… Et puis il y a les étiquettes créées spécialement pour les chaussures et chaussons.

J’ai apprécié le fait qu’ils proposent des kits suivant le besoin… et aussi étonnant que cela puisse paraitre, nous avons pris un kit crèche avec des étiquettes thermocollantes, d’autres autocollantes de différentes tailles et des spéciales pour les chaussures.Voilà, nous avons passé notre commande et très rapidement nous l’avons reçue (enfin, on aurait pu la recevoir encore plus vite si le facteur ne s’était pas trompé de boite à lettres!).

La veille de son entrée en crèche, je me suis attelée à ce qui était autrefois une corvée (oui souvenez-vous, les étiquettes en tissu écrites en rouges à coudre!). Mais là, avec les étiquettes A-qui-S, ça a été très rapide (je ne marque pas non plus tous les vêtements de Misha). J’ai noté rapidement la turbulette, des gilets et les doudous! Une étiquette, un petit coup de fer (enfin avec le papier fournit entre les deux) pendant 8 secondes et l’étiquette est collée pour de bon!

Mode d’emploi: on pose/on protège du papier/on passe le fer/ et voilà (au passage, petite tache de rouille que j’ai pu partiellement caché!)
a-qui-s étiquettes personnalisables thermocollantes et autocollantes (6)

Dans les chaussures, il suffit de mettre les deux autocollants
a-qui-s étiquettes personnalisables thermocollantes et autocollantes (2)

Sur son foulard, une étiquette thermocollante
a-qui-s étiquettes personnalisables thermocollantes et autocollantes

Une étiquette collée il y a un peu plus de 3 ans! Toujours présente malgré les lavages! Au passage, Elise avait fait des étiquettes un peu spéciales! Elle avait écrit « Aïko « nomdefamille » Nils » puis le dessin. Comme ils avaient des affaires en commun à la crèche, elle pouvait mettre une étiquette pour les deux et ensuite, elle les recoupait suivant les besoins et les envies! Ici sur la tunique d’Aïko (qui est maintenant à Misha), elle avait coupé l’étiquette et juste mis le prénom!
a-qui-s étiquettes personnalisables thermocollantes et autocollantes (4)

Et même les doudous ont eu le droit à leur étiquette (peut être qu’ainsi, celui perdu dans le centre de Nantes aurait pu être retrouvé s’il avait été étiqueté?!). Chamalo fondu et Minoucha qui a baissé son bloomer pour se faire coller l’étiquette!
a-qui-s étiquettes personnalisables thermocollantes et autocollantes (5)

Je ne peux que vous les recommander parce qu’en plus je sais qu’elles résistent très bien sur le très long terme! Il en existe de différentes tailles suivant les besoins. Ce que j’apprécie surtout ce sont les packs qui s’adaptent très bien aux besoins justement, en proposant différentes étiquettes. Misha a bien pris… un lot crèche bien entendu!!

Et en cadeau, j’avais un petit magnet qui m’a fait vraiment sourire! « Guy Mauve », un magnet fait pour ma soeur! Son chien s’appelle Guimauve et son blog de nail art « L’onglerie de Mov’Gui« ! Je lui ai donc naturellement offert!
007

Site internet A-qui-S
Page facebook A-qui-S

Étiquettes offertes par A-qui-S, encore merci!!

Rendez-vous sur Hellocoton !

★ L’entrée en crèche, une étape? ★

Voilà un an qui vient de s’écouler.
Un an que nous partageons nos journées.
Un an que lorsque tu te réveilles je viens te chercher.
Un an que tu m’attends toute souriante dans ton lit.
Un an que le matin nous prenons notre temps et démarrons notre journée par une douce tétée.
Un an que tu évolues un petit peu chaque jour.
Un an que je ne me lasse pas de t’observer.
Un an où nous passons nos journées, toi et moi.
Un an que l’on attend le retour de ton Papa le soir pour lui raconter ce que l’on a fait.
Un an que j’ai eu la chance de pouvoir rester à tes côtés.
Un an durant lequel nous n’avons au final été que très peu séparée puisque je t’allaitais et je ne voulais pas tirer mon lait.
Un an que j’ai eu l’opportunité de t’accompagner au quotidien.
Un an qui arrive bientôt à sa fin.

Et voilà Misha, dans quelques jours tu rentreras en crèche. Dans quelques jours, tu « entreras » en crèche, le début d’un très long parcours en collectivité. Cette crèche, tu la connais un peu, enceinte, j’y ai travaillé, puis lorsque tu y es née, nous y sommes allées régulièrement retrouver l’équipe de professionnelle que j’apprécie énormément. Puis la semaine dernière nous étions invité à la fête de cette crèche, comme pour nous souhaiter la bienvenue.
Durant cette fin d’après-midi, tu as aimé regarder les autres enfants, tu as apprécié les appeler en poussant des cris, tu as aimé entrer en contact avec eux. Tu étais tellement bien et confiante que tu es partie suivre d’autres enfants puis tout simplement suivre le chemin qui te plaisait. Tu étais si à l’aise que tu ne te retournais même pas et que tu ne nous cherchais pas du regard. J’étais très fière de toi, de ta capacité d’adaptation et du sentiment de sécurité que tu devais avoir pour pouvoir te sentir si bien. Je suis heureuse pour toi et j’espère que tu continueras à t’y sentir bien.

entrée en crèche

La crèche tout le monde trouve ça super, tu vas pouvoir t’y « socialiser », personnellement, j’ai une image bien différente de la crèche mais je vous en reparlerais un autre jour.
Moi je suis juste contente de pouvoir te laisser avec des filles qui sont vraiment supers!! Une équipe pluridisciplinaire complémentaire qui a une façon de voir les choses comme moi, avec entre autre une importance accordée à la motricité libre! J’avais tellement aimé travailler avec elles, je me sentais vraiment en adéquation avec leur façon d’accueillir les enfants et leurs familles. Tu ne devrais pas trop être dépaysée dans la façon de t’accompagner.

Par contre, cela va beaucoup de te changer, c’est dans ce sens que je trouve que ça peut être une étape. Tu vas devoir partager ton quotidien avec un dizaine d’enfants, les repas, les jeux, le bruit, les adultes, les microbes, la patience… Mais tout ça aussi j’en reparlerais!
Le matin on t’accompagnera à la crèche et le soir on te retrouvera avec plaisir! Tu nous raconteras ce que tu as fait… ou pas si tu ne le souhaites pas!

Voilà, tu vas entrer en crèche, une nouvelle étape dans ta vie de petite fille. Pour ma part, je m’y sens prête, je suis confiante. Ton Papa aussi puisqu’il a lui aussi confiance en l’équipe. Et puis nous avons confiance en toi…

♥♥♥

Rendez-vous sur Hellocoton !

★ Mes instantanés de la semaine #41 ★

Des instantanés pris tout au long de ma semaine du 17 au 23 juin.
Des petits moments pris sur le vif regroupés en un message pour garder une trace de notre quotidien. Un mélange de photos prises avec mon réflex et de photos moches prises avec ma « vieille pomme »!

Une semaine pleine de photos!!

Misha se transforme en Super Héros grâce à son body Presque Parfait. C’est la grosse poilade, elle se marre!

Montages9

Faire voler notre super poulette!

semaine 41 (50)

Perdre patience… Juju n’est jamais patient pour faire des photos :-/
semaine 41 (51)

Parfois le dimanche c’est « carnaval » chez nous! Après une couche débordante, Juju rhabille Misha et là on se marre bien! J’aime bien faire ça le dimanche: lui mettre les habits que j’aime le moins ou faire des mélanges douteux! Ici, un body cape de super héros avec la cape qui ressort par dessus le gilet complètement désassorti aux chaussettes! La classe cette bichette (ou pas!!)
semaine 41 (53)

J’adore son sourire!
semaine 41 (59)

Je suis trop contente, j’ai retrouvé mon escargot! Depuis plus d’un an, nous avons un escargot qui a élu domicile sur le bord de nos fenêtres de salon. Un jour, il n’était plus à ma fenêtre, j’étais un peu triste! En fait, mon escargot est joueur, il avait changé de fenêtre (je rappelle que nous sommes au 3ème étage!). Et depuis quelque temps, je ne le voyais plus, je pensais qu’il nous avait lâchement abandonné! Mais quel plaisir de le revoir la semaine dernière! A chaque fois qu’il réapparait, je me dis « faudrait que je le nourrisse pour qu’il reste »! Parce que franchement, je me demande comment il se nourrit le pauvre! Enfin bref, en plus d’un chat et d’un lapin, j’ai un escargot!
semaine 41 (5)

Et un colis pour Misha et moi reçu parce que j’étais la 100ième likeuse d’une page facebook! J’ai vraiment été gâtée! De jolies pochettes de toutes tailles, une arche de jeu pour la voiture (Misha l’a adoptée avec plaisir!) et d’autres petites choses qui nous ont vraiment fait plaisir!

semaine 41 (12)

Un nouveau colis: des chocolats pour la fête des pères. Quinny est vraiment généreux et a gâté notre Papa Quinny Reporter! Misha est toujours là à tourner autour des colis que l’on reçoit!
semaine 41 (8)

Quels hochets/jeux en bois quasiment tous achetés en vide-grenier!

semaine 41 (19)

Ma jolie grenouille (d’une photo moche)

semaine 41 (21)

Une sauce au beurre blanc maison, faite par Juju… et voilà comment mon assiette se transforme en soupe!
semaine 41 (22)

Une énorme frayeur, retrouvée Misha au réveil de sieste, les bras par dessus les barrières de son lit! Misha s’est relevée pour la première fois… il était temps que l’on baisse son matelas! 
semaine 41 (27)

Ca fait peur non!?!
semaine 41 (28)

Après avoir l’avoir félicitée, je me suis attelée à baisser le matelas! Misha m’a activement aidée!
Montages2

Puis elle a profité de sa peau de bête posée sur le sol pour la papouiller. A 11 mois, Misha dort toujours dessus! Encore merci Mélina!

Montages3

Partir à la fête de la crèche. Misha n’a pas encore commencé la crèche (encore une semaine avant qu’elle n’y aille) mais nous étions invités à la fête de fin d’année!

semaine 41 (32)

Tout le monde est content d’y aller!

semaine 41 (110)

Et à la fête de la crèche, il y avait une ferme itinérante. Misha a adoré imité le bruit du mouton!! Lorsqu’il y a eu les chansons, Misha s’est fait la malle, elle est partie retrouver les autres enfants puis à la poursuite d’un jeu, puis….. sans se retourner et nous chercher du regard. J’étais super fière d’elle, au milieu de tous ces adultes et enfants elle paraissait assez sécurisée pour se balader seule. Elle commence son adaptation le 3 juillet!

semaine 41 (109)

Papy, Misha et Alfred! Misha va vraiment finir par croire que c’est son « Papy bis »!!

semaine 41 (67)

Une pensée pour Noëllie… chez nous aussi c’est le bazar 😉

semaine 41 (73)

Misha passe son temps à jouer à cache-cache dans ce cube!
semaine 41 (74)

Quand on cuisine, Misha cuisine aussi avec parfois des casseroles, des cuillères, passoires et autres accessoires de cuisine!

semaine 41 (75)

Mon apprentie cuisinière!
Montages6

Endormie sous son doudou dans la voiture!
semaine 41 (77)

Fred qui sert de modèle (test avec le liberty) tout en imitant la pose de Freddy (sous le regard de Misha)

semaine 41 (95)

Pause repas au P’tit Bouillon à Nantes
semaine 41 (99)

Repas donné par Mamy!
semaine 41 (98)

Nous testons jusqu’à fin août un suppori! Et bien c’est top! Je suis sous le charme, facile d’installation, rapide, pas chaud, nickel! Avec son réflexe d’agrippement, mon petit singe se tient bien! Je tacherais de vous en reparler. En tout cas, c’est un portage d’appoint vraiment très bien, il suffit juste d’avoir la main dans le dos de l’enfant pour le soutenir!
semaine 41 (105)

Retour du marché, Misha découvre les pommes et joue avec. Elle les fait rouler!
Montages

Misha va très régulièrement chercher des livres dans les caisses et étagères qui sont à sa disposition. Ici, c’est un très bel album emprunté à la médiathèque.
Montages1

Une frustration un peu dure à gérer et Misha pleurniche et grimassouille! Je la trouve trop chou!

Montages4

Ma coiffure pour le mariage de Mumu ressemblera à ça!

semaine 41 (69)

Après les essais de coiffure, ma tenue est trouvée! Une robe noire qui sera agrémentée d’une petite touche de liberty mitsi rouge! Un liberty que Juju aura aussi par petite touche ainsi que Misha!
Montages5

Un dimanche rempli de progrès! Misha se met maintenant à genoux! Elle a passé son dimanche à se relever sur tout ce qu’elle trouvait! Trop la classe la bichette!!

semaine 41 (18)

Toujours à genoux maintenant (mais elle ne se déplace pas encore à 4 pattes!).

semaine 41 (79)

 Misha a de nouvelles envies… le téléphone de Papa! J’adore sa bouille, son sourires dentelés!

Montages8

Je ne me lasse pas de l’observer se mettre à genoux!
semaine 41 (38)

De nouveaux horizons s’ouvrent à elle!
semaine 41 (39)


Apporter les 40 bougies pour permettre à Yannez de les souffler! Une belle journée où nous avons bien ri, où Misha est restée adorable (alors que nous avons passé le midi et l’après-midi à table avec une petite pause balade et jeux puis re-repas le soir!), elle a eu des compliments de tout le monde et a continué son charme en faisant des clins d’oeil à tout le monde!

semaine 41 (44)

Mon APN toujours sous la main, un coupon de tissu et mes cupcakes sont photographiés!

semaine 41 (87)

Mes premiers cupcakes fait pour Yannez: une touche de confiture à la fraise pour ceux fait avec la recette de Noëllie 😉

semaine 41 (42)

Cupcakes au chocolat avec un coeur surprise suivant la recette de Working Mama (merci Charlinette pour l’idée!).
Montages7

♥♥♥

Rendez-vous sur Hellocoton !