Le choix du lit au sol: futon et tatami, une bonne idée?

Un petit lit à leur hauteur.
Un petit lit où on leur fait confiance.
Un petit lit confortable et ludique.
Un petit lit qui n’enferme pas.
Un petit lit qui leur permet d’être autonome.
Un petit lit qui n’a rien d’un lit de petit.

Il y a un an, Misha dormait dans son lit à barreaux mais avec un côté retiré au profit d’une petite barrière. Elle avait un peu plus d’un an lorsque l’on avait retiré la barrière ainsi elle pouvait entrer et sortir seule de son lit quand elle le souhaitait. Dans la journée, elle allait parfois se poser dans son lit pour se reposer. Et à la sieste, quand elle ne voulait pas dormir, elle allait se chercher des livres, les lisait dans son lit et finissait par s’endormir doucement.

Et puis il y a 5 mois, nous avons déménagé dans une nouvelle maison (qui n’est pas insalubre et moisie comme notre ancien appartement où on ne pouvait donc pas mettre de lit à même le sol), avec une chambre pour chaque enfant. L’occasion parfaite pour revoir l’aménagement des chambres et surtout des lits toujours dans l’idée Montessorienne (« aide moi à faire seul »). La chambre de Misha est ici et celle de Manolo là.

Je voulais un lit qui leur permette d’être autonome et donc de pouvoir y entrer et en sortir seul. Un lit assez grand pour que l’on puisse aussi s’allonger dessus et qui puisse leur durer longtemps. Un lit qui ne prenne pas trop de place dans leurs chambres qui ne sont pas très grandes.
J’ai tout de suite pensé aux tatamis et futons.

Le tatami, au sol et dessus le futon
tatami et futon enfant lit montessori

Quand j’étais petite, je dormais sur un futon et un tatami. J’aimais rouler mon futon le matin et pouvoir jouer sur mon tatami ou m’asseoir sur mon futon roulé pour lire. Puis vers l’adolescence, je suis passée à un canapé futon et plus tard encore à un lit mezzanine avec mon futon comme matelas. J’ai donc grandi avec un futon comme matelas.

lit futon et tatami au sol montessori

Nous nous sommes donc tournés vers ce genre de lit. Un tatami qui sert de « sommier »et le futon comme matelas. Nous y avons vu que des avantages:
* Un lit qui permet à l’enfant d’être autonome pour aller se coucher ou sortir de son lit.
* Un lit sécurisé à hauteur d’enfant ce qui lui permet de monter facilement et où le risque de chute est minimisé puisque futon n’est qu’à quelques centimètres du sol.
* Un lit qui nous permet de nous allonger nous aussi dessus.
* Un lit qui ne prend pas beaucoup de place. Dans la journée, on peut rouler le futon et gagner en place dans la chambre pour jouer.

Quel futon et tatami choisir et où les acheter? Ben… ça j’ai longtemps hésité. En fait, je ne suis pas une spécialiste en la matière! Pour le tatami, nous avons eu de la chance d’en trouver deux en bon état dans un magasin de troc à côté de chez nous. Nous avons payé 50 euros par tatami avec une remarque de la vendeuse « et ben, vous allez avoir mal au dos à dormir dessus » (bon, je pense qu’elle manquait juste d’information, parce que déjà, on ne dort pas à même le tatami et ça ne fait pas mal au dos!).
Pour les futons, je souhaitais en acheter des neufs, je trouve ça plus hygiénique et confortable d’avoir un matelas neuf. J’ai regardé sur plusieurs sites sans trop savoir lequel choisir. Je ne savais pas non plus quel épaisseur prendre. Nous avons fini par les acheter sur Futon Factory. Nous avons profité des soldes pour avoir 10% de réduction. Nous avons choisi des futons avec une petite épaisseur de mousse entre les couches de coton (le modèle « futon confort mousse HR« ). Mais lorsqu’on les a reçu, j’étais un peu déçue, je ne les avais pas imaginé si épais. Ils sont aussi gros qu’un matelas classique et ne ressemblent plus du tout à un futon. Du coup, on ne peut pas les rouler (mais petit à petit, nous y arrivons, merci Tata Elise!).
Et pour la taille, je voulais une taille standard pour faciliter l’achat des draps. Nous avons pris les futons de 90/190cm et les tatamis de 100/200cm.

Le lit de Misha
lit futon et tatami enfant lit montessori

A partir de quel âge peut-on dormir sur un futon? Dès la naissance, tout simplement. Je ne reprendrais pas tous les arguments sur l’intérêt de permettre à l’enfant de rentrer et sortir de son lit, je l’avais déjà expliqué dans cet article, lorsque j’avais retiré la barrière du lit de Misha il y a un an.

Misha adore son lit de grande. Dans la journée, elle va souvent s’allonger dessus. Le matin et au réveil de sieste, elle sort seule de sa chambre, descend l’escalier et nous retrouve. Dans son ancienne chambre et parce qu’elle était trop petite, j’avais installé une ficelle à sa poignée pour qu’elle puisse l’ouvrir seule.
Manolo dort encore dans le moïse familial {article écrit en février}, mais il sera bientôt trop grand pour être dedans. Il ira ensuite dormir dans sa chambre, sur son futon. Je pourrais m’allonger à côté de lui la nuit pour le faire téter s’il en a encore besoin.

Mais tu n’as pas peur qu’ils tombent? C’est une question que l’on me pose souvent. Déjà, un tatami et un futon, ce n’est pas très haut. Ce qui n’empêche pas qu’il ait un risque de tomber. Misha est une petite fille qui a un sommeil trèèèès agité! Elle bouge beaucoup, change de position, pleure dans son sommeil… Il y a donc un risque qu’elle tombe en effet. Avant d’avoir le futon, elle dormait sur un petit matelas sur le tatami et on l’a retrouvé régulièrement au milieu de son tapis à côté de son lit, contre la fenêtre… Nous avons donc acheté une étagère que l’on installé contre son lit. Cela lui fait une petite séparation entre son espace sommeil et son espace jeu. Elle peut y poser des jeux et surtout, ça la contient un peu dans ses nuits agitées!

A gauche, le moïse familial dans lequel Manolo a dormi ses 4 premiers mois et à droite, son futon dans lequel il dort depuis ses 4 mois et demi.chambre manolo montessori futon tatami Moulin roty les pachats chat à roulettes folles (5)

Nous sommes donc vraiment ravis d’avoir choisi des tatamis et des futons. Misha et bientôt Manolo seront autonomes et à l’aise dans leur lit!

♥♥♥
Juste deux petits clics pour me soutenir!
famili concours

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Découvrir les couleurs de façon ludique

Je trouve qu’une des meilleures façon de découvrir les choses est de les découvrir par soi-même, à son rythme et suivant ses envies.  C’est un peu dans cette vision que j’essaye d’accompagner Misha au quotidien. Lorsque je le peux, j’essaye de laisser au maximum Misha  faire ses propres expériences par la manipulation et l’expérimentation.

découvrir les couleurs primaies et mélanges activité papier calque sur fenetre

Misha est encore petite  mais elle s’intéresse assez facilement à ce que je lui propose. J’avais repéré cette activité dans un de mes petits livres Montessori.

découvrir les couleurs primaies et mélanges activité papier calque sur fenetre (3)

L’idée est de permettre à l’enfant de manipuler les couleurs, les mélanger et en découvrir de nouvelles.

découvrir les couleurs primaies et mélanges activité papier calque sur fenetre (6)

Le matériel: du papier calque colorés et un pschit (vaporisateur) d’eau. Je n’avais pas de papier calque (mis à part du rose), du coup, j’ai pris des restes de papier vitrail que j’avais quand j’étais plus jeune. J’ai naturellement choisi de prendre les trois couleurs primaires ( donc jaune, bleu et rouge), ce qui permet de découvrir toutes les autres couleurs en les mélangeant.

découvrir les couleurs primaies et mélanges activité papier calque sur fenetre (5)

Comment proposer l’activité: Pour ma part, j’ai mis de l’eau sur la vitre et j’ai posé un des cercles de papier. L’eau permet de tenir les feuilles de calques. Misha a continué en posant d’autres cercles de couleur. Lorsqu’il y a du soleil, le rendu est encore plus sympa!
Misha a donc pu « coller » les feuilles, les déplacer, les entreposer… J’étais près d’elle et je lui ai nommé les trois couleurs et je lui ai montré qu’elles formaient d’autres couleurs. Très vite, je l’ai laissé découvrir et manipuler sans intervenir sauf quand elle me le demandait. Je ne souhaite pas lui apprendre à tout prix les couleurs, je voulais juste lui faire découvrir les principales couleurs et ce que l’on peut faire et observer.

découvrir les couleurs primaies et mélanges activité papier calque sur fenetre (7)

Alors?: Une activité simple qui peut être proposée facilement et à tout moment. Misha aime bien « coller » ( ça tient avec de l’eau simplement) les feuilles sur la fenêtre et les déplacer. Je lui ai reproposé un jour où il y avait du soleil et les effets étaient encore plus sympa!

 découvrir les couleurs primaies et mélanges activité papier calque sur fenetre (8)découvrir les couleurs primaies et mélanges activité papier calque sur fenetre (4)

Et vous, vous avez des idées de manipulations, découvertes à nous proposer?

♥♥♥
Vous pouvez aussi me retrouver et venir discuter sur facebook!

Article sélection à la Une Hellocoton

Je participe au concours Famili, si ça vous dit de me soutenir, vous pouvez voter pour moi (tous les jours 😛 ) en seulement de clics: Clic Clic pour mon blog :-) Merci
concours1

Rendez-vous sur Hellocoton !